Après les législatives et la vague rose

Denis Vigouroux (UMP Gonesse) avait eu raison

Car il s’agit bien d’une vague. Tant sur le plan national que local, chez nous. Outre Blazy, qui a battu Paternotte (on n’a pas encore bu le champagne, faute de temps, mais ça vient…), il faut noter la victoire sur le député sortant UMP, de Daniel Goldberg (PS) dans la 10ème circo de Seine-Saint-Denis,  celle, prévue, d’Asensi (à…100%) et celle de F. Pupponi, largement réélu à Sarcelles. Dans le Val d’Oise, qui avait envoyé 8 députés UMP sur 8 en 2007, la gauche rafle 6 des 9 sièges cette année (il y a une circo de plus).  Dans la 7ème, ça a failli chauffer pour le sortant Jérôme Chartier. La socialiste Charlotte Brun a failli l’emporter, sauf qu’une belle gaffe l’en a empêchée: sur sa profession de foi du 2ème tour, une erreur a fait qu’on peut y lire, sur toute la 2ème page, que le 1er ministre appelle à voter pour …un autre candidat. Voyez ça ici, ça restera dans les annales ! Du coup la Charlotte, qui n’a été battue que de 209 voix, étudie la possibilité d’un recours.  Poniatowski, dans la 2ème, a bien failli être battu par Guillaume Vuilletet (EELV).

Idem pour Yves Albarello (UMP, député sortant), dans la 7ème de Seine-et-Marne, qui a senti le vent du boulet: seulement 70 voix d’avance sur sa rivale Sophie Cerqueira

Et, pour revenir sur la 9ème du Val d’Oise, il faut noter la réaction de Denis Vigouroux, leader de l’UMP à Gonesse. Il a publié un communiqué qui en dit long sur l’ambiance qu’il doit y avoir dans l’UMP locale. C’est à lire ici et c’est croustillant ! Mais les évènements n’ont fait que confirmer ce qu’il avait dit avant la campagne. Il note aussi que “nombre de communes de la circonscription risquent de tomber à gauche aux prochaines élections municipales“.

Ce qui n’est pas faux: si on prend l’exemple de Louvres où Blazy arrive en tête avec 55.56% (tu vois, mon cher Guy…). Je sais que les socialistes sont tout émoustillés à l’idée de préparer les municipales dans cette commune sympathique…

EV

Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “Après les législatives et la vague rose”

  1. Mr Maubourguet,

    Vous souhaiteriez que notre belle France ressemble à la seine et Marne, composés par des céréaliers polueurs, qui touchent des primes colossales de la PAC et qui votent massivement pour les droitiers.

    Non merci, la France, la vraie, celle qui travaille dur, n’est pas celle ci. Heureusement le peuple de France s’est réveillé et à mis hors de nuire la haine et l’esbrouffe permanente du prince déchu.

    Répondre

Laisser un commentaire