L’AFTRP a fêté ses 50 ans, à la salle Wagram, à Paris

Tout le ghotta de l’aménagement était réuni, jeudi dernier, dans la prestigieuse salle Wagram de Paris, à deux pas de la place de l’Étoile, pour assister  la cérémonie du 50ème anniversaire de l’AFTRP .

Il y avait des centaines d’invités,dont plusieurs élus du Grand Roissy (certains n’avaient toutefois pas pu venir pour cause de débat Grand Paris à Sarcelles qui se tenait se soir-là). On a pu voir le préfet Duport, (qui fut un des PDG de l’Agence de 87 à 89)  le DG de l’EPA Plaine de France M. Damien Robert, François Asensi, Hervé Chastagnol, DG du GIE Paris Nord 2, de nombreux partenaires institutionnels et commerciaux de l’Agence…Et, bien sur, les cadres de l’Agence et notamment Michel Bournat, directeur de la “délégation nord” (c’est chez nous).

François Delarue, PDG de l'AFTRP

Le PDG de l’Agence, François Delarue (fidèle et attentif lecteur de RoissyMail…)  a prononcé,  aux côtés, à la tribune, de Cécile Duflot, le ministre de tutelle de l’agence, du préfet de Région M. Canépa et du vice-président de la région en charge de l’aménagement M. Amedro (EELV), un discours enthousiaste (que je vous invite à lire ici ) relatant le passé, le présent (véritable livre d’histoire de la région parisienne) et  l’avenir de l’AFTRP.

Pour l’avenir, un discours très “Grand Paris”, qui tranchait un peu avec le discours un peu … “centriste ” (mettons “prudent”) d’Alain Amédro. Mais surtout avec celui de la ministre Duflot dont  il faut bien dire, d’après l’ensemble des témoignages que j’ai pu entendre, qu’il a déçu. Tout le monde l’attendait sur “le Grand Paris”. Elle le savait, visiblement et, au début de son discours, sortant de celui-ci, elle “allume” la salle en disant : je vais vous parler tout à l’heure du Grand Paris. Du coup, tout le monde est attentif… Et puis… Patatras!  Elle parle, s’agissant de l’État, de la “logique purement  spéculative” à laquelle il aurait “récemment cédé…”. Je regarde les yeux, ébahis,  de beaucoup de participants… Puis arrive le scoop de la ministre sur le Grand Paris, à l’adresse de l’AFTRP…. Oyez :

Soyez sûrs que je ne me priverai pas de vous mettre à contribution pour faire advenir le Grand Paris des habitants. Je porte en effet une autre ambition pour la région capitale que de n’en faire en tout et pour tout qu’un grand réseau de transport.Par son ampleur, le projet du Grand Paris que je porte doit mobiliser toutes les forces vives de la région capitale. L’Agence a toute sa place dans cette réflexion qu’il faut organiser avec l’ensemble des grands aménageurs publics autour des gares, mais pas seulement. Parce que le Grand paris n’est pas qu’un réseau de transport, il n’y a pas que des gares à aménager, il y a des logements de qualité à produire pour l’ensemble des femmes et des hommes qui ont vocation à travailler, à vivre et à se déplacer en Ile-de-France. Il y a à proposer une ingénierie de qualité au service des collectivités de grande couronne qui ne doivent pas céder à la tentation de l’étalement urbain,conformément aux orientations réaffirmées dans le projet de Sdrif que la région vient d’arrêter”.

Sans commentaires.

Les coursives de la salle Wagram étaient tapissées des réalisations de l'Agence. Je vous ai choisi Paris Nord 2

Bon anniversaire ! (de moi…)

Michel Bournat, directeur de "l'AFTRP Nord"

Je voudrais ici souhaiter, personnellement,  un bon anniversaire à l’AFTRP, que je connais depuis 1992 et qui a été un partenaire autant exigeant que sympathique dans tous ce que nous avons entrepris depuis la création, en 1996, de notre agence VPP. Merci aux différents PDG qui nous ont toujours pris au sérieux, merci à Françoise Duros, la directrice de la “com” qui a, elle s’en souviendra, trouvé “géniale” l’idée de la première carte du “Pôle de Roissy”, dès le début. Merci à M. Clément qui fut longtemps LE commercialisateur des terrains aménagés par l’Agence, merci à Michel Bournat, (qui en a !), merci  à tous ses collaborateurs qui nous informent (plans, calendriers etc. ) pour que nous puissions vous informer.

Faut-il rappeler, (oui, il le faut) que l’AFTRP a été l’aménageur de Paris Nord 2 et, depuis, de nombreuses ZAE et ZAC  dans notre secteur. Dans le désordre : la  ZAC des Tulipes (Triangle de Gonesse), celle des Tissonvilliers (Sarcelles), Aérolians (“Paris Nord 3”) , de RoissyPark (quel succès!) entre autres . De celles, à venir, de Louvres, de Villeron, sans parler (mais on en a parlé) de son action, exemplaire, dans la rénovation urbaine à Clichy-Montfermeil…

On pourra, si on est honnête (et on l’est) reprocher des choses  l’AFTRP. Son côté “vieille dame”, son manque de réactivité immédiate, un peu (de moins en moins) de bureaucratie. Mais, avec l’expérience d’observateur que j’ai depuis … 20 ans dans le secteur, je peux vous dire qu’elle s’est bien adaptée à la concurrence (imposée par l’Europe ces dernières années), ce qui, compte tenu de sa culture “tranquille” pouvait ne pas être évident.

François Delarue et son "cousin" de l'EPA Plaine de France, Damien Robert

Juste un exemple: la ZAC de la Chapelle de Guivry au Mesnil-Amelot, qui est en projet depuis des années. Ces derniers temps, la CC Plaine de France (dirigée majoritairement par des élus de gauche, bien à gauche même…) avait fait (l’équipe de droite d’avant n’avait rien fait) un appel d’offre sur l’aménagement de ces 70 ha magnifiquement situés à l’est de CDG ( secteur d’avenir s’il en est) et a préféré un opérateur “purement privé” à  l’AFTRP. Eh bien, et c’est moi qui parle, les choses n’avancent pas et je vous fiche mon billet (je l’avais dit aux responsables de la CC) que si l’AFTRP avait été choisie, les choses auraient avancées beaucoup plus rapidement (on est en panne sur cette ZAC) .

L’ AFTRP ? C’est la valorisation, mais cela n’a jamais été la spéculation, j’en témoigne encore une fois. Puisse la jeune (à tous points de vues) ministre bien regarder tout ça…

EV


Partagez cet article

Laisser un commentaire