Guy Messager, maire de Louvres, passe la main après 30 ans de mandat

cliquez pour agrandir la "une" du livre
La dédicace de Guy: sympa, non? (cliquez pour lire mieux)

J’avais beau le savoir depuis longtemps, mais quand j’ai ouvert, mardi matin, le pli reçu de la mairie de Louvres j’ai eu un pincement au cœur. Je me doutais bien de la nouvelle: ça y est, Guy a passé la main. A la première page du livre “bilan”ou plutôt témoignage qu’il a écrit (sans nègre, je reconnais bien sa patte, il écrit avec son cœur) et envoyé à chaque foyer luparien, cette dédicace sympathique.

J’ai parcouru vite fait le bouquin et je vous en rendrai les meilleurs passages plus tard. Je l’ai appelé ensuite, pour le remercier d’avoir pensé à m’écrire ce mot bienveillont. Il me répond, comme toujours, chaleureusement et j’étais content de lui dire mon émotion.

J’ai assez écrit sur lui, depuis quasiment que je l’ai connu (voir le portrait que j’avais fait de lui, voici 10 ans ici) pour ne pas en rajouter dans les louanges… En fait, si, je vais en rajouter! C’est un de nos meilleurs élus, un de nos meilleurs maires qui a l’intelligence, après 30 années de mandat comme maire de Louvres (et plus comme conseiller municipal et adjoint) de passer la main.

Guy, c’est un bon gars, un honnête homme (au sens du 17ème) et un homme honnête. Toujours disponible, toujours ouvert, toujours souriant, avec, en plus de l’humour. Passionné, passionnant, le calme en plus. Son bureau de la mairie est toujours ouvert, au sens propre, j’en témoigne.

Je me souviens d’un jour, voici quelques années, où j’étais un peu “fatigué”  (comme on dit en Afrique) de côtoyer des élus locaux “tordus” (y’en a ) et je ne sais quoi encore, j’avais envie de me remotiver. J’ai pensé à appeler Guy. “Salut , tu es libre à midi ?”. Il l’était. On est allé manger (plutôt se “nourrir “…)  chez Helmut, et on a parlé de tout et de rien, de la vie, cool, amicalement… J’en suis ressorti requinqué…

Ce centriste fidèle, qui a été conseiller général, conseiller régional, plusieurs fois candidat aux législatives (en position “centrale”), passionné de la chose publique,  aurait fait un excellent sénateur (comme d’ailleurs le maire de Roissy, André Toulouse). Il avait essayé et échoué, à mon avis parce que, s’il est courageux et habile, il n’est pas assez, comment dire… calculateur… C’est un “naïf”, au bon sens du terme (comme moi même je le suis : “qui se ressemble s’assemble”?).

Je ne lui ai jamais reproché grand chose. Ah, si ! Les panneaux “Decaux” près de la gare de Louvres sont sales depuis des années (je lui avait dit et il n’a rien fait depuis) et son étonnant désistement, en 2007, en faveur de Paternotte, désistement décisif qui a fait assurément élire à l’époque l’actuel  président de la CONAR. J’en avais rendu compte  l’époque sur RoissyMail (ancienne version, prions pour que je puisse prendre le temps de la récupérer) et je sais que son attitude avait été davantage “anti-Blazy” que pro-Paternotte. Puisse l’actuel député de la 9ème circonscription du Val d’Oise méditer là-dessus….

Samedi 15 décembre, il y aura l’élection du nouveau maire qui devrait être, si le conseil municipal en décide ainsi, Jean-Marie Fossier, dont on vous parlera à ce moment. Nul doute que ce sera un Conseil “émotion”.

Merci Guy, tu es super ! Et tu as raison, dès la première page de ton livre, de rendre un hommage appuyé à ta si charmante épouse Nicole: sans elle, tu n’aurais pas pu faire tout ce que tu as fait, en tout cas pas aussi bien.

Je t’aime Guy, tu fais honneur à tout ce qui il y a de bien  dans la société ! (voilà, c’est dit…)

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire