Avant le discours de cet après midi du 1er ministre, l’inquiètude grandit dans le Grand Roissy

On veut toujours y croire, mais beaucoup, parmi ceux qui “font” le Grand Roissy sont plutôt pessimistes. A quelques minutes  du discours sur le Grand Paris qui sera prononcé par le Premier ministre à Champs sur Marne, l’inquiétude grandit quant au sort qui sera réservé à notre région aéroportuaire.

Visiblement, tant par le rapport Auzannet, que par la visite des élus chez la ministre Duflot (dont on rappellera  utilement que, membre du parti des Verts, elle était opposée au Grand Paris avant son entrée au gouvernement) que par les différents commentaires parus récemment (notamment dans le Journal du dimanche), le Grand Roissy risque d’être le parent pauvre du Grand Paris. La partie de la ligne rouge qui devait relier Pleyel au Mesnil-Amelot pourrait bien se voir dotée d’une simple métro “léger”, avec ruptures de charge avec le reste du réseau.

Tout le monde, de droite, du centre ou de gauche (y’a que les zécolos qui rigolent) est inquiet. Et ce n’est pas l’interview du 1er ministre publiée dans Le Parisien de ce matin (à voir ici) qui rassure… On s’attend à une “soupe” imprécise, destinée à satisfaire “tout le monde”, évidemment …

Bon, on espère se tromper. On verra tout à l’heure. J’ y serai, pour vous.

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire