Manuel Valls est venu inaugurer le nouveau commissariat de Villeparisis

En attendant le ministre

Jeudi dernier, c’est le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls,  lui-même qui est venu inaugurer le nouveau commissariat de police de Villeparisis. Beaucoup de personnalités l’attendaient: outre le maire de la ville, José Hennquin, la préfète Nicole Klein et le sous préfet Humbert, Madame Baccanini, Directrice Départementale de la Sécurité Publique, le député, maire de Claye-Souilly Yves Albarello, le président du conseil général et sénateur Vincent Eblé, les conseillers généraux Corneille (maire d’Othis) et Michèle Pélabere, ainsi que de nombreux maires de  la nouvelle circonscription de sécurité publique de Villeparisis / Mitry-Mory (qui concerne  les communes de Claye-Souilly, Compans, Gressy, Juilly, Le Mesnil-Amelot, Messy, Mitry-Mory, Nantouillet, Saint-Mesmes, Thieux et Villeparisis).

Mesdames Boccanini (directrice sécurité publique) et Hernandez la nouvelle commissaire

Le commissariat est ouvert en fait depuis fin décembre. Il compte 120 fonctionnaires dirigés par une jeune commissaire, Madame Laurence Hernandez. En décembre 2012, le commissariat, presque terminé, avait été ouvert aux conseillers municipaux (voir la visite ici, sur le site de la ville).

Après le traditionnel ruban, le ministre (avec tout le monde) a visité longuement les locaux.

Le commissariat a été conçu par les architectes Dollé et Labbé (voir ici) qui étaient présents jeudi. Très fonctionnels, clairs, les nouveaux locaux ravissent les fonctionnaires avec qui j’ai pu converser. Même les cellules de garde à vue sont… agréables.

les écrans de contrôle. Même les cellules de garde à vue sont filmées (écran de gauche)
José Hennequin pendant son discours

Le maire de Villeparisis (voyez le compte-rendu de l’inauguration déjà en ligne sur le site de la ville) a fait un discours (que vous pourrez lire ici) pour se réjouir de cette ouverture, attendue depuis… 18 ans !  Et a demandé une meilleure répartition des effectifs policiers en Seine-et-Marne. Car (j’en témoigne, depuis au moins 20 ans, car j’ai bien connu Villepa à cette époque), l’insécurité est toujours présente, spécialement au tour de la gare RER a rappelé le maire :

Nous sommes aussi confrontés à des phénomènes facteurs d’insécurité autour de notre gare du R.E.R B et j’ai quelques difficultés comme bon nombre d’habitants à assister quelque peu impuissant à de petits trafics quotidiens, aussi diurnes que nocturnes, des trafics qui ne font pas que déranger mais qui concernent aussi de jeunes enfants, efficaces guetteurs d’une économie parallèle.

Le député puis le ministre ont pris la parole à leur tour. Ce dernier  a tenu des propos très républicains.

Mon avis : enfin !

Je n’ai pas connu l’ancien commissariat, mais j’ai connu à l’époque, l’ancien de Villepinte, avant qu’il ne soit remplacé à son tour par un nouveau. Il était installé dans un vieux pavillon, rien ne permettait un bon travail pour les fonctionnaires. Je me souviens que, faite de place, certains gardés à vue étaient menottés au radiateur…  On  se réjouira donc, avec tout le monde, du nouveau commissariat de Villepa’. S’il est vrai qu’il faut contenir (et même diminuer) la dépense publique, la sécurité publique devrait être renforcée partout dans notre pays. De même que la justice, qui souffre depuis des dizaines d’années de dotation budgétaires dérisoires, eu égard aux besoins grandissants.

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire