Grande interco: ce n’est pas fini. Deux réactions de Daniel Haquin, président de la CC Plaine de France

CLIQUEZ POUR LIRE LE RECOURS GRACIEUX.TRÈS BIEN ARGUMENTE, JE TROUVE

Suite du feuilleton interco dans le nord-ouest seine-et-marnais. Suite à l’échec de la tentative du Mesnil-Amelot pour une entente sur un grand périmètre incluant Compans, Mitry et Villeparisis, on a vu que Mitry et Compans ont souhaité la création d’une CC commune à elles , ce qui leur permettrait de rester en Seine-et-Marne.

Derniers rebondissements:

– la CC Plaine de France ne veux pas en rester là. Son président, Daniel Haquin, a publié une tribune (à lire ici), dans laquelle il met en garde sur les conditions hâtives qui auraient présidées à la constitution d’une petite “interco”, si celle-ci devait se faire (l’entré en vigueur est actuellement prévue au 1er juin).

– Et la même CC a ‘adressé un recours gracieux (à lire ici) auprès de la préfète de Seine-et-Marne, lui demandant de reporter ladite date au 1er janvier 2014. Dans ce document, le président Haquin soulève plusieurs arguments techniques et juridiques en faveur de ce report. D’abord rien n’est prêt pour la fusion prévue par la préfète, ni au niveau financier, ni au niveau.. pratique. Enfin, il annonce que le recours déposé au Conseil d’État par la CC a été accueilli favorablement et qu’il sera donc examiné par le juge administratif suprême. Ce qui prendra encore un peu de temps. Et le président Haquin de préciser:

Dans ces conditions, une entrée en vigueur de la nouvelle intercommunalité avant la date de décision du Conseil d’Etat serait source de multiples difficultés juridiques et porterait en outre une atteinte grave au droit au recours de la Communauté de communes que je préside , ainsi que des communes parties à l’instance

Il demande à la préfète de bien vouloir répondre dans les 7 jours (donc aujourd’hui normalement), faute de quoi il saisirait le tribunal administratif en référé.

Il a par ailleurs adressé copie de ce recours au préfet de Région et au ministre de l’Intérieur, à qui il a demandé une audience.

Joël Marion: “c’est royal”

cliquez pour lire la lettre

Ce qu’on peut dire aussi, c’est que l’absence de Compans et de Mitry dans l’interco prévue à ce jour, priverait celle-ci de ressources importantes par habitant, ainsi que le montre bien la dernière lettre de la CC Plaine de France (à lire ci-contre) récemment distribuée. Du coup, Mitry et Compans vont devenir plus riches que riches: “c’est royal” a déclaré Joël Marion, maire de Compans, au Parisien dernièrement.

Un communiqué “droit de réponse” des “Indiens”

J’avais reçu ça, de la part de Jean-Louis Durand, maire de Marchémoret (celui qui était venu chez moi pour se déclarer publiquement en faveur de la grande interco…), qui me demande de publier,en invoquant le … droit de réponse ! Il s’agit d’une “réponse” des maires “de droite” au communiqué du Conseil général que j’avais publié (en le soutenant) ici.

Mais c’était pas la peine, cher Jean-Louis, je me serais fait un plaisir, sans même que tu aies à invoquer ce droit, de la publier, tellement c’est… grandiose !  Mais franchement, comme je te l’ai dit au téléphone, ça vaut même pas un commentaire. Les lecteurs jugeront… A voir ici, donc.

Ah, au fait, le score de téléchargement de ma  lettre ouverte à Yves Albarello en est à 1019 ce matin. Un record !  Qu’est ce que j’avais dit ?

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire