Roissy-Picardie: J-P Blazy et des élus de l’Est de Val d’Oise reçus au ministère. Vive opposition du Conseil général.

La carte du projet. Cliquez pour l'avoir en grand
C'est l'option "Centre nord" qui a été retenue par le ministre (cliquez pour mieux voir)

Si le projet de liaison Roissy-Picardie fait l’unanimité des partis politiques en Picardie et dans l’Oise, il n’en est pas de même dans le Val d’Oise. Juste après la déclaration de Frédéric Cuvilliez,  ministre des Transports, qui a validé, le 30 avril l’option “centre nord” du futur barreau ferré (schéma ci-contre), le président (DVD) du Conseil général du Val d’Oise a publié un communiqué (à voir ici) plutôt “chaud” s’opposant au projet du barreau pour des motifs environnementaux et déplorant la forme de la décision ministérielle. De son côté, le député (PS) J-P Blazy, qui avait lui aussi réagit vivement à cette décision, a emmené une délégation de “15 élus” de l’Est de sa circonscription, ainsi que le conseiller général (PS) du canton concerné, Cédric Sabouret au ministère des transports où ils ont été reçus par le directeur de cabinet, Emmanuel Kesler, vendredi dernier.

Le député a aussitôt publié un communiqué (à lire ici) intitulé “Dialogue de sourds”…

De leur côté les zécolos de  “Val d’Oise Environnement” (la tanière des P’tits Loups), qui sont  favorables au projet de barreau (ce qui est cocasse) viennent de s’opposer, non pas au projet, mais au tracé “centre nord” (voir ça sur VO News car leur communiqué sur leur site n’est pas téléchargeable).

Rappelons aussi que la gauche valdoisienne s’était prononcée pour le barreau picard en juillet 2010 ! (revoir ici).

Vous avez dit dialogue de sourds ?

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire