Christine Lagarde à Nicolas Sarkozy : “utilise-moi… j’ai besoin de toi comme guide…”

Dans le cadre d’un dossier sur l’affaire de “l’arbitrage” de l’affaire Tapie, Le Monde a publié la semaine dernière un dossier dans lequel l’ex quotidien de référence montre une lettre de Christine Lagarde à  Nicolas Sarkozy. Cette lettre aurait été retrouvée au domicile de l’actuelle directrice du FMI, à l’occasion de la perquisition qui a été menée par la police, toujours dans le cadre de l’affaire de “l’arbitrage” (bonjour le secret de l’instruction…).

La lettre, dont on ne sait si elle a été envoyée à son illustre correspondant ni de quand elle date (2008, dit-on) a fait le buzz sur internet, mais il semble qu’elle ait échappé à de nombreux lecteurs de RoissyMail.  Voici la missive, qui devrait rester dans l’Histoire (et qui aurait pu inspirer les bacheliers pour l’un des sujets du bac philo: “Peut-on agir moralement sans s’intéresser à la politique ?”)

“Cher Nicolas, très brièvement et respectueusement”, écrit la patronne du FMI.

“1) Je suis à tes côtés pour te servir et servir tes projets pour la France.

2) J’ai fait de mon mieux et j’ai pu échouer périodiquement. Je t’en demande pardon.

3) Je n’ai pas d’ambitions politiques personnelles et je n’ai pas le désir de devenir une ambitieuse servile comme nombre de ceux qui t’entourent dont la loyauté est parfois récente et parfois peu durable.

4) Utilise-moi pendant le temps qui te convient et convient à ton action et à ton casting.

5) Si tu m’utilises, j’ai besoin de toi comme guide et comme soutien : sans guide, je risque d’être inefficace, sans soutien je risque d’être peu crédible. Avec mon immense admiration. Christine L. “


Partagez cet article

Laisser un commentaire