“Camarade Jean-Pierre”, je démissionne !

Philippe HAROUTIOUNIAN . Pas très clair...

Philippe HAROUTIOUNIAN est conseiller municipal (PS) de Gonesse. C’était son premier mandat. Ça sera sûrement son dernier… Il vient en effet, juste après le  dernier conseil municipal,d’envoyer une lettre au maire, Jean-Pierre Blazy dans laquelle il annonce sa démission du “groupe majoritaire”  et où il affirme :”Je ne suis plus en phase avec ta conception de la politique, qui ne répond ni à l’intérêt des habitants, ni de la commune, ni aux positions et aux orientations des partis de gauche et des syndicats“. Le reste de la lettre est à lire ici.

Je l’ai eu téléphone pour bien comprendre  notamment les raisons de la médiatisation de son geste. Je me suis aussi étonné auprès de lui de voir qu’il lui a fallu plus de cinq ans (et à quelques mois des municipales) pour s’apercevoir qu’il “n’était plus en phase…”. Pas d’arrière-pensées, m’assure-t-il. En fait, il souhaitait que le maire passe la main à Cédric Sabouret. Or il y a eu un “deal” entre Blazy et Sabouret (revoir ici) , et cela ne lui a pas plu. En plus, la “goutte d’eau qui a fait déborder le vase”, c’est la non concertation, au sein du groupe majoritaire, à propos de la désignation, lors du dernier conseil municipal, des délégués à la CA Val de France, dont Gonesse fera officiellement partie en 2014. Et un de ses amis conseillers, Jean Samat, n’a pas été désigné, au profit de Mohammed Hakkou, récemment rallié au groupe majoritaire (revoir ici, une récompense ? ).

Rejoindra-t-il la “liste light” du Front National ?

Franchement, toutes ses explications ne m’ont guère parues convaincantes. Et ses fréquentations avec les membres de l’opposition municipale sont de notoriété publique, comme le souligne un article du Parisien (à voir ici).

Va-t-il faire parties des “proies” annoncées par le “ticket” Ouchik-Vigouroux, lors de la conférence de presse qu’ils avaient tenue début juillet (en présence de Marine Le Pen)? Ouchik avait prévu effectivement des ralliements à venir de syndicalistes, de socialistes et même de communistes.

On va bien voir. Tout est possible de nos jours…. Et on verra ce qu’en pense J-P Blazy…

EV

Partagez cet article

1 réflexion au sujet de ““Camarade Jean-Pierre”, je démissionne !”

  1. Bravo pour votre courage. En effet, comment pouvez-vous soutenir et faire partie de cette liste municipale PS, solidaire avec un gouvernement qui méprise les populations ouvrières de notre territoire et dont le Président n’a de cesse que de “faire plaisir” au Medef et sa clique d’exploiteurs du peuple. Jean-Pierre Blazy et tous les élus de Val de France, se moquent des habitants et n’ont qu’une idée : LEURS MANDATS.

    Répondre

Laisser un commentaire