Du côté de Gonesse…

L’actu à Gonesse, c’est bien sûr le dépôt de bilan de la société Mory Ducros, dont le siège national (200 salariés) est situé dans une des ZAE de  la commune. Des milliers d’emplois sont menacés. Le tribunal de commerce de Pontoise a consenti un redressement judiciaire. Je me demande, à l’instar des poulets Doux ou Thillay Tilly, (oups! quel lapsus! merci au lecteur de me l’avoir signaler, d’autant que j’ai vendu, dans le passé, des tonnes de poulets Tilly en Afrique) comment on a pu en arriver là. Je penche pour la mauvaise gestion et la productivité du travail, sinon on ne comprend pas…

Du coup, Ducros, (qui ne s’est pas décarcassé) devient un enjeu électoral à Gonesse. Le maire (PS), Jean-Pierre Blazy a publié un communiqué de soutien. Et,  plus rigolo, Denis Vigouroux, conseiller municipal (ex, enfin pas tout à fait, UMP puisqu’il continue à signer ses communiqués “groupe UMP” ) et numéro 2 de la future liste “FN light” (Rassemblement Bleu Marine) a publié un communiqué vengeur contre Blazy, responsable si l’on a bien compris, du chômage massif à Gonesse. Lisez-le  c’est d’la bââl et ça confirme ce que j’avais écris ici : le Parti “de Gauche” devait faire liste commune avec le FN. Ils ont exactement la même manière de voir les choses et le même “programme”.

Enfin, dernier non-évènement (mais on en parle quand même car c’est rigolo), Philippe Haroutiounian, qui avait démissionné du groupe PS au conseil municipal (à revoir ici), vient de pondre un communiqué dans lequel il annonce s’allier au Petibi, un vague centriste. C’est délicieux… Il devrait aller à Goussainville … Ah! les mecs qui mettent qui mettent 6 ans pour s’apercevoir qu’ils se sont trompés… !

EV

Partagez cet article

1 réflexion au sujet de “Du côté de Gonesse…”

Laisser un commentaire