Les adjoints ont été démissionnés. Insultes, menaces, divisions… le grand cirque continue à Goussainville

Une caricature se promène sur Facebook...

Ca ne s’arrange pas, du côté gauche, à Goussainville. Après un premier conseil municipal vendredi qui a avorté pour absence de quorum, il s’en est tenu un autre mardi soir qui a finalement retiré leurs délégations aux 6 élus (de la foto). Sur sa page  Facebook, le chef de file du PS Luc Broussy n’y va pas de main-morte et dénonce un “hold-up”. Lisez:

Alea jacta est… Hier soir, le Conseil municipal a voté la destitution des 5 maires-adjoints PS et EELV.
La majorité municipale était divisée entre deux groupes de 15 élus. L’appoint du Maire de Goussainville pour couper la tête des élus PS et Verts est donc venu de deux élus… de droite, élus en 2009 sur la liste UMP de Casula.
Ainsi donc, en 2009, les Goussainvillois votent pour un maire PS. Puis fin 2013, ils se retrouvent avec un Maire qui a quitté le PS et qui, entre temps, réunit communistes et élus de droite pour éliminer socialistes et verts…
La liste PS-EELV menée par Luc BROUSSY va donc mener le travail nécessaire dans les prochaines semaines pour que Goussainville reste à gauche et redevienne socialiste après le hold-up commis hier soir.

Voyez le reportage sur le JT de VO News hier soir, pour voir l’ambiance. On y voit aussi Elisabeth Hermanville, ancienne maire et à nouveau candidate (UMP) se réjouir…


JT 27112013 par vonews95

Quelques temps auparavant, autre polémique. Une conseillère municipale du “camp” Alain Louis, l’actuel maire,ex PS donc, Sonia Yembou a mis en cause gravement Luc Broussy et Cécile Madura (ex 1ère adjointe) en les accusant, dans une lettre ouverte (à lire ici) , d’avoir fait pression auprès de son employeur (un député maire PS de la région parisienne) pour qu’elle ne soutienne pas Alain Louis. La jeune femme a même rempli une main courante au commissariat de la ville à ce sujet.

Luc Broussy a protesté vivement contre ces accusations et à l’intention de porter plainte. Voyez d’autres détails sur la page de VO News.

Décidément… Et il reste encore 4 mois de campagne !

EV

Partagez cet article

1 réflexion au sujet de “Les adjoints ont été démissionnés. Insultes, menaces, divisions… le grand cirque continue à Goussainville”

  1. cela prend un drole de tour …
    et c’était chaud le conseil ,
    mais grand moment de rigolade quand même quant un élu dans sa défense a confondu Louis.XIV et Louis XVI ,en disant au maire ,” Vous vous prennez pour Louis XIV et vousfinerez comme lui à la guillotine …”

    Répondre

Laisser un commentaire