Rencontre avec Alain Louis, maire de Goussainville

Alain Louis et votre serviteur dans le bureau du maire.

La situation à Goussainville est compliquée, c’est un pléonasme. Depuis un moment, j’avais souhaité rencontré le maire (ex, donc, PS) pour avoir un entretien avec lui et comprendre sa position, ses points de vue. Ça c’est fait avant- hier. Ça devait se faire à 8h (c’est un matinal et ça me va bien), mais la veille j’ai dû décaler. Je lui ai proposé 11h30. Et il m’a répondu qu’on pourrait déjeuner ensemble (tout ça par sms). J’ai dit ok, tout en précisant que je n’avais pas choisi cette heure pour ça, histoire d’être clair. J’ai donc accepté, pour la seule raison que c’est un type agréable et que je n’aime pas manger avec ceux qui sont tordus. On est allé au restaurant Bagatelle de l’hôtel Inter-hôtel, dans une des ZAE de Gouss.  On a été fort bien reçu par M. et Mme Durand, les patrons, que je connais bien, et on a  bien mangé.

J’ai bombardé le maire de questions, auxquelles il a répondu d’une manière franche, sans langue de bois. J’ai pris des notes mais franchement, vu la situation compliquée de la campagne, je n’ai pas eu le temps de finir le compte-rendu que je voulais vous faire. J’ai appris pas mal de choses. Vous aurez le compte-rendu au plus tôt. On est rentré après déjeuner à la mairie pour prendre cette photo. MDR, en prenant l’ascenseur pour quitter le 2ème étage (eh oui, je suis feignant…), en sortant la belle Sevgi Karaman (adjointe au maire, débarquée) , qui a fait le choix de Luc Broussy, challenger du maire. Sourires polis.

En fin d’après-midi, je reçois un SMS de Broussy : “je croyais que votre éthique vous empêchait de déjeuner avec les élus?”. Ça m’a fait rire : il faut dire qu’effectivement je lui avais dit ça, voici quelques années (en fait quand il est “rentré” à Gouss), puisque, sans que je le connaisse (même pas vu physiquement) , il m’avait invité à manger. Pris de court, je lui avait effectivement répondu ça. J’aurais dû lui préciser (ce que je fais) que je mange avec les gens que je trouve sympathiques (le repas est sacré pour moi). Ce qui est de moins en moins le cas pour ce qui le concerne : agressivité sur son facebook (où il censure le moindre post qui ne lui plait pas, y compris cool comme les miens, à titre perso,ou encore  SMS vengeur suite à mon récent article sur sa “prise de guerre” communiste…  Respirez M. Broussy !

Bon, l’article sur la rencontre avec Alain Louis au plus tôt, promis (ça va pas être triste !) Et.. précision: je ne prends pas parti pour qui que ce soit à Goussainville, je veux simplement éclairer…

EV

PS (enfin…) : c’est fou le nombre de personnes qui veulent m’inviter à manger (politiques ou chefs d’entreprises que, souvent, je ne connais pas, mais qui espèrent une promo gratuite sur RM).  Moi ? Eric Veillon, être acheté pour un plat de lentilles ? Ça en dit long sur l’impression que certains ont sur le fonctionnement des “vrais journalistes”…

Partagez cet article

15 réflexions au sujet de “Rencontre avec Alain Louis, maire de Goussainville”

  1. oui , j’ai dit cela car j’ai cru comprendre que vous ne l’appreciez pas , quoique un temps j’avais pensé le contraire
    et lui aussi il peut manger avec qui il veut , mais je dit quil connait certainement de bonne adresses de restaurants

    Répondre
    • Détrompez-vous. C’est un des rares hommes politiques de notre région qui est… on va dire cultivé, libre, capable, ambitieux (c’est une qualité à mes yeux, ceux qui dénoncent, tel Moisset le maire de Survilliers les ambitieux le sont plus que ceux-ci). Et pour cela il a ma sympathie. Maintenant il est trop excité et devrait prendre, surtout en ce moment, des calmants… Je ne peux pas vous dire la teneur de la conversation que j’ai eue (“off”)avec lui, 10 mn (c lui qui m’a appelé…) après l’envoi de ce RoissyMail , mais c’était, pour être vulgaire (pour rependre son expression à propos de mon article sur sa “prise de guerre), c’était à…. pisser de rire. Faut qu’il respire le petit Luc et qu’il sourie (c’est bon pour la santé)

  2. au vu de ses relations politiques , le petit Broussy doit connaitre de bonnes tables … Je l’ai vu sur facebook manger en galante compagnie avec Vaérie l’ex de François ….
    mais je vous comprend passer un repas complet avec une personne que l’on apprecie pas ce n’est pas agréable

    Répondre
  3. au contraire le FN est la seule solution pour remettre un peu de bon sens ici
    Et j’espere que ce candidat comblera enfin tous les espoirs des Gooussainvillois …….

    Répondre
  4. le 2019 était peut être une boutade au vue du rythmes des élections municipales a Goussainville qui seront peut être une nouvelle fois anticipées lol

    Répondre
  5. Eric,
    je partage ce point de vue sur la facilité bien que je serais très vite identifié et je suis tenue par le devoir de réserve aussi…me permettant alors de m’exprimer librement
    sachant que je suis sollicité par divers listes. aujourd’hui je ne donne que mon point de vue qui je suis sur pourrait avoir une certaine influence auprès de nos chères élus ou futur concernant le personnel communal.voila, ma position du moment
    bien cordialement

    Répondre
  6. Que dire après tant d’élections municipales atypique!
    jamais je pense nous aurons une vrai liste de personne engagés qui œuvreront a 100% pour gouss sans avidité du pouvoir.aujourd’hui comme on le dit c’est choisir entre la peste et le colera et on peut rajouter en plus le nauséabond fn qui se profile sans aucune chance (je l’espère)voila la pièce servit en représentation en mars seras bien amer a supporter quelques soit les résultats.
    je pense sérieusement a convaincre pour 2019 la génération 80 celle qui croyait en tout, qui avait des valeurs a monter sa liste avec des gens identifier qui ont reelement oeuvré dans l’ombre durant des années a faire vivre goussainville.pour l’instant je n’y voit soit des carriériste politique ou des sangsues.
    au fait Mr les politiques de tout horizons votre campagne parle de tout sauf du principale dossier de la rentrée a savoir nos enfants des rythmes et projets scolaires qu’il faudra bien mettre en place.personne en arle et pourtant se seront bien la les atouts du mandats (financement,moyens?) allez ce n’est pas grave les enfants ne votent pas et les parents peu concerné.
    déçu, déçu et encore déçu

    Répondre
    • Vous qui voulez “convaincre” pour 2019 (en fait 2020…) vous devriez vous identifier, plutôt que faire un commentaire, au demeurant intéressant (c’est pour ça que je l’ai publié) anonyme. C’est trop facile…

Laisser un commentaire