Survilliers : ça ne s’arrange pas (enfin, pas pour tout l’monde). Moisset sur la défensive.

Jean-Noël Moisset, maire sortant
Jean-Noël Moisset, maire sortant

A Survilliers (95) c’est le statu quo. Après la déclaration de candidature du jeune Anthony Arciero (revoir ici, c’est étonnant, c’est l’article le plus lu sur RM depuis 3 mois et le 7ème depuis un an), les choses n’ont guère avancée, question investiture. Bien qu’il soit secrétaire (ou délégué, je ne sais plus) d’arrondissement, et responsable des “Jeunes populaires” du 95, la fédération UMP de ce département n’écoutant que son courage habituel, n’a pas pris de décision (revoir ici) . Résultats,  le maire sortant (UMP normalement), Jean-Noël Moisset, se représente sans étiquette et le jeune Anthony poursuit sa campagne, avec le dynamisme et l’imagination qu’on lui connait.

Ce dynamisme commence à énerver le maire sortant, qui sent le danger. Il a distribué une lettre aux habitants pour “rétablir la vérité”, centrée sur la personnalité du jeune candidat. C’est à voir ici et ça vaut son pesant de cacahuètes. Et, sur son blog (pas mal fait au passage) on peut voir une lettre de l’inénarrable Patrick Decolin, maire (UMP) de Luzarches et conseiller général du secteur. Dans cette “lettre aux Survillois” on peut lire ça : Ma qualité de Conseiller Général du canton ne m’autorise aucunement à intervenir dans votre campagne électorale. Puis juste après, ça :  J’ai beaucoup d’amitié pour Anthony Arciero, mais j’en ai également pour Jean-Noël Moisset et je n’oublie pas que ma suppléante au Conseil général, Maryse Guilbert, adjointe au maire sortant, est candidate avec Jean-Noël. Sans donc intervenir dans cette campagne, je tiens toutefois à souligner que je suis solidaire de ma suppléante et amie Maryse. Fermez l’ban !

Et après on s’étonne que les gens s’éloignent de la politique ou, dégoutés, votent FN (Marine Le Pen avait fait 26.02% en 2012, juste derrière Hollande à 26.38 et devant Sarkozy à 24.34).

Anthony Arciero. Futur maire?

Moisset est incontestablement sur la défensive, sinon il ne réagirait pas comme ça... Et moi, si j’étais à sa place (ce qu’à dieu ne plaise) , je ne me targuerais pas d’être vice -président de la mission locale pour l’emploi... (dont j’aurai l’occasion de reparler). Au delà de tout ça, ce qui se passe à Survilliers est incontestablement un bataille entre les anciens et les modernes.

Je ne suis pas spécialement “jeuniste” , mais pour une fois qu’il y a un jeune compétent, dynamique, ambitieux (eh oui M. Moisset, ce n’est pas un gros mot) qui a déjà fait ses preuves (j’en témoigne) qui en veut, tout le monde devrait le soutenir. Ce que je fais (rarement) parce que je connais la situation. Il serait de gauche ou du centre ou de je ne sais d’où, je ferais pareil. Bon… c’est pas sûr que ce “soutien” lui soit très utile… J’entends déjà les réactions…  mais rappelez-vous ma “grille de lecture” : l’intérêt du territoire du Grand Roissy … EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire