La parole d’or de Céline Pina, élue (PS …!) du Conseil régional d’IDF, qui veut “faire trembler le monde”

Vous voyez, Luc? Cool...

Céline Pina est une jeune (enfin plus trop…) militante socialiste de Cergy-Pontoise, élue à Jouy-le Moutier (voir le site, incroyable, où je ne vois même pas les élus…) et conseillère régionale. Je la “suis” depuis un moment (eh, oui, Luc, même si elle a plus de trente ans…), notamment sur son Facebook. Et elle est, à plusieurs points de vue politiques, aussi rafraichissante que la vidéo d’en haut. J’ai parlé avec elle hier au tél, pendant une bonne vingtaine de minute (eh, oui Luc, on a même parlé de vous), c’était un vrai plaisir.  Voyez ce qu’elle a écrit dernièrement sur son FB (sur une “niche” adoptée par le Conseil régional d’Île-de-France, le 13 dernier, voyez ça ici, c’est délicieux : j’ai pensé que ça intéresserait beaucoup d’entre vous. J’y reviendrai… Mon dieu! Lisez :

Quand on s’interroge sur l’appréciation très négative que portent les Français sur l’action politique, le fait que cela soit devenu le monde de l’entre-soi et de la posture et non un lieu où l’on incarne des valeurs, porte une vision et où l’on agit pour les faire vivre, est sans doute une piste de réponse.
Sur cette séance du Conseil régional, nous avons passé un temps bien long sur un objet sur lequel nous n’avons aucun poids, qui n’est pas de notre compétence, mais qui permet de s’offrir à peu de frais des tribunes qui ont bien plus pour objet de s’agresser entre les groupes, voire de se lancer quelques insultes dans le “débat”, que de faire avancer quoi que ce soit.

Donc grâce au Front de gauche et aux écolos, nous avons adopté un texte sur le traité transatlantique qui devrait faire trembler le monde extérieur !!!

J’ai donc le grand plaisir de vous annoncer que l’assemblée régionale a décidé de déclarer la région d’Ile-de-France « zone hors TTIP » (Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement) ! Tremble Europe libérale! Bon, pas trop quand même car cela n’a aucune conséquente concrète mais comme on dit quand on est sûr de ne servir à rien: l’important est de participer!
Allez, à la prochaine séance, on vote l’intervention en Syrie, ou pas.

Bref, ces niches, qui ne servent qu’à aider certains conseillers régionaux à se consoler de n’être pas député, ne servent à rien, sont une perte de temps et créent bien des conflits inutiles. Leur suppression serait une saine chose. D’autant que tout cela ne rayonne guère et alimente la sensation d’entre soi et d’absurdité que certains modes de fonctionnement du milieu politique

Encore une, Luc... Alors ? Happy?

diffusent chez nos citoyens.


Heureusement le travail de la Région ce n’est pas cela! Lors de cette séance nous avons adopté notamment un rapport très intéressant sur la stratégie de développement de la méthanisation (source potentiellement importante d’énergie renouvelable), un autre essentiel sur la gestion du fonds européen agricole pour le développement rural, un autre encore pour soutenir les missions locales ou l’amélioration du service public de la restauration scolaire dans les lycées…mais aussi, entre autres, une décision qui intéresse le Val d’Oise: la création et l’adhésion au syndicat mixte d’aménagement de la plaine de Pierrelaye.

Alors bien sûr, cela suscite moins d’envolées lyriques et de posture historico-dramatique, cela flatte moins l’ego, mais cela fait partie de notre mission et est utile et cohérent. Et si c’était cela qui compte ?

Pas de commentaires … EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire