Election d’un nouvel executif élargi aux nouvelles communes

Voici la Grand Interco ! Cliquez pour voir la carte en grand

Bernard Corneille, en train de voter

Le Conseil de la  Communauté de communes Plaines et Monts de France était réuni lundi dernier pour procéder à l’élection d’un nouvel exécutif (suite à l’annulation du précédent par le Conseil d’État). La question était de savoir dans quelle mesure la représentativité  des trois nouvelles communes (Compans, Mitry et Villeparisis) allait se faire. Ces dernières avait auparavant envoyé une lettre (à lire ici) à Bernard Rigault, afin de trouver un accord. Elles proposaient que sur 15 vice présidences, 7 leur soit attribuées, Rigault conservant son poste de président. Celui-ci n’a même pas répondu. Devant son silence au début de la réunion, les partisans de la Grande interco ont demandé une suspension de séance. En fait Rigault a voulu appliquer les statuts qui donnent toujours (en attendant la décision du Tribunal administratif sur leur légalité) une majorité aux partisans de la Petite interco. Afin de ne pas bloquer inutilement le fonctionnement de la CC, les partisans de la Grande Interco ont finalement accepter une présence moindre dans l’exécutif. Je préciserai le nombre et les noms tout à l’heure (je n’y étais pas…) mais sachez au moins que Corinne Dupont (maire de Mitry), Gilles Loubignac (Villeparisis), Stéphane Jabut -maire de Dammartin), Bernard Corneille (maire d’Othis) et Joël Marion (maire de Compans) (euh, non, pas lui, c dommage…) ont été élus au bureau. La liste complète de celui-ci, avec les délégations sera bientôt mis en ligne sur le site de la CC. EV


Le Conseil, avant l'élection
Partagez cet article

Laisser un commentaire