Y’a pas de sous pour le contournement de la Francilienne !

C’est vraiment un serpent de mer, une spécialité française… Un des dossiers qui traine depuis  des années (une trentaine)  faute de décision… Le  bouclage de la Francilienne (A 104) au nord est de CDG. Ça dure depuis des lustres. Voyez ce qu’on avait écrit à ce sujet dans RM 708, en avril 2013... Dernièrement (le 24 janvier), “le Parisien” avait publié  dans la “une ” de ses pages régionales, avec un titre tapageur : “circulation: le chantier du contournement est de l’aéroport de Roissy va enfin débuter“. Voyez cet article ici. Sous la plume (imprudente) de Faustine Léo, (vraie) journaliste  à l’édition 77 du célèbre quotidien, on peut lire : “le chantier du contournement est de l’aéroport de Roissy débutera en avril“. En fait il ne s’agissait que du début du déplacement de réseau Trapil (kérosène), de la même manière que ERDF avait enfoui encore plus bas sa ligne HT, à Epiais-lès-Louvres, dans la perspective des travaux de contournement. Le titre de l’article est vraiment tapageur, au point que nombre de responsables locaux en avaient été interloqués, tout comme votre serviteur. J’avais voulu en savoir plus et appelé M. Tanays, directeur adjoint de la Dirif qui avait déclaré dans l’article :  “Nous nous tenons prêts à réaliser ce contournement qui, étant donné les montants engagés, constitue une de nos priorités » (magnifique langue de bois et qui, au passage, démentait le titre  de l’article).

Pour avoir des précisions… Le directeur adjoint  en question… n’était pas là, évidemment. J’ai fini par avoir quelqu’un (dont j’ai oublié le nom) qui s’est renseigné, m’a rappelé (grand merci…) pour me dire qu’un communiqué de presse à ce sujet serait envoyé dans les … 15 jours. Depuis, bien sûr, rien…

J’avais déjà interrogé le préfet de région à ce sujet (qui est très important pour toute l’Ile-de-France) lors de la présentation du même CDT , en mai dernier. Il m’avait fait, d’une manière sympathique d’ailleurs, une réponse de … Normand.

Je lui ai donc reposé la question, plus … franchement cette fois, à la signature du CDT “Coeur…”. Sauf le respect que je dois en toute circonstance aux représentants de l’État, il a fallu que j’insiste… Il ne voulait pas me répondre franchement, au motif que s’il me disait que les crédits n’étaient pas encore débloqués, j’allais écrire qu’ils ne le seraient jamais. J’avoue que j’étais un peu interloqué pas cette sortie. J’ai donc insisté. Et il a fini par me dire qu’effectivement (c’est moi qui traduit), y’avait pas encore de sous pour le contournement.Ben voilà, maintenant vous savez.

Ouf !

EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire