EuropaCity : la perception des habitants

Voici un dernier visuel, enchanteur, d'Europa City

Les promoteurs d’Europa City (Gonesse, Val de France), le groupe Auchan (via Immochan) ont commandé un sondage pour connaitre les sentiments de la population sur ce grand projet (utile… et que nous défendons bien volontiers, depuis la première heure). Voici leur communiqué (qui est un peu bizarre, quand même…)  :

EuropaCity a souhaité comprendre la perception des habitants sur le projet. L’institut de sondage IPSOS a réalisé un sondage* qui révèle l’intérêt des habitants du territoire.

Un projet accueilli favorablement par les franciliens
Si le projet EuropaCity reste encore aujourd’hui peu connu du grand public avec une notoriété spontanée de 13%, une grande majorité des habitants du territoire se déclare favorable au projet après présentation (78%). Un accueil positif qui s’explique par les perspectives de développement économique associées (50%) et l’attractivité engendrée pour un territoire en attente.
« Nous sommes très fiers de voir l’accueil réservé à notre projet. » déclare Christophe Dalstein, Directeur d’EuropaCity.

Un projet créateur d’emplois pour un territoire en attente

La population locale se déclare favorable à la réalisation de ce projet, motivée en tout premier lieu par la création d’emplois qu’il va occasionner (39%) et l’impact en termes d’activité économique dynamisante pour la région (11%). Les études d’EuropaCity corroborent cette attente puisque le projet créera 11 500 emplois directs non délocalisables en phase d’exploitation.
Pour s’assurer que les emplois bénéficieront au territoire, EuropaCity mène actuellement une réflexion avec les autorités locales et régionales pour mettre en œuvre une politique de formation qui permettra aux habitants du territoire de profiter de ces emplois. « Le temps d’élaboration du projet est ici un atout. Cela nous donne le temps de travailler avec les acteurs de la formation pour mettre en place les filières adaptées à nos besoins. » note Christophe Dalstein.
Positivement accueilli par la population locale, le projet suscite un vif intérêt, et travaille avec tous en amont sur les opportunités qu’un projet de cette ambition va créer : « Nous avançons en co-construction depuis 2010 avec les instances locales, régionales mais aussi nationales afin d’anticiper efficacement les questionnements légitimes sur ce projet et d’y répondre au mieux. Nous sommes à l’écoute de toutes les parties prenantes et sommes ouverts au dialogue pour faire de ce projet un succès pour le territoire, ses habitants et le Grand Paris » précise Christophe Dalstein.

Les loisirs et la culture, dimensions du projet les plus attendues

La diversité de l’offre du projet EuropaCity est également un élément que la population locale apprécie tout particulièrement. Les équipements en terme de loisirs sont très attendues par les habitants qui déclarent à 83% vouloir venir découvrir cet alliage inédit de fonctions culturelles (halle d’exposition d’envergure internationale, cirque contemporain, salles de spectacle…), évènementielles (festivals, pique-nique géant, art de rue…), de loisirs (parc aquatique, parc d’attractions, ferme pédagogique…) et de commerces (grands magasins, enseignes inédites, commerce collaboratif…). Ils s’accordent pour reconnaître qu’un tel projet représente une occasion unique pour eux de découvrir de nouveaux loisirs et de nouveaux divertissements (79%).

:

Partagez cet article

5 réflexions au sujet de “EuropaCity : la perception des habitants”

  1. Heureusement que le maire de Gonesse est un ancien prof d’histoire-géo et pas un prof de maths !
    Comme vous pouvez le lire sur notre site, 1003 personnes sur 22 communes représentant 573.234 habitants, ça fait 47 interviewés sur Gonesse. Chiffre assez éloigné des 20 670 gonessiens censés être “Pour” Europa City. Ce qui est quand même exagéré de 440 fois. Si les emplois promis subissent la même érosion, on risque de n’en trouver que… 26 à la place de 11.500…

    Mon conseil : recruter de toute urgence un ingénieur-statisticien dans le Comité scientifique d’Europa City. ça fera toujours un emploi et – à mon avis – durable !

    Signé: le petit chaperon rouge et vert, porte-parole du Collectif pour le triangle de Gonesse.

    Répondre
  2. Dommage que je n’ai pas été sondé.
    Comme vous le savez, je suis très opposé à ce projet car destructeur d’un énorme espace agricole de 240ha soit 2 fois le territoire d’Epiais. Ce poumon vert entre les 2 aéroports doit subsister.
    Ce sondage tel qu’il est présenté n’a pas de sens.
    Quel est l’impact sur les autres centres commerciaux de PARINOR 2, AEROVILLE,Usine Center?

    Il y a de la place à Aulnay sous Bois dans la future friche industrielle de PSA.

    On a toujours l’impression d’être au temps des romains.

    Donnez au peuple du pain et des jeux….

    Répondre
    • Je connais votre point de vue, qui est respectable, et vous connaissez le mien. Mais je partage avec vous votre sentiment dubitatif sur ce sondage, dont on a peu de détails (j’essayerai d’en avoir). Cela étant, et je crois qu’on en a déjà parlé, s’agissant des terres agricoles “grignotées”, convenez que vous peut-être ou en tout cas certains de vos collègues agriculteurs ont l’indignation sélective… On en reparlera volontiers. Je vous appellerai de toute façon pour les chevreuils!

    • J’ai pu me procurer la méthode du sondage. Voici les détails:

      Ce sondage a été mené selon la méthode des quota pour obtenir un échantillon représentatif par commune, par âge, par sexe et par CSP.

      Concernant les catégories âge et sexe, voici les répartitions :
      Sexe
      Homme : 480
      Femmes : 523

      Age
      15 – 17 ans : 59
      18 – 24 ans : 139
      25 – 34 ans : 185
      35 – 44 ans : 183
      45 – 59 ans : 250
      60 – 69 ans : 107
      70 ans et plus : 80

      * Sondage mené par téléphone du 27 au 30 novembre 2013 sur un échantillon représentatif de la population résidant dans les communes des quatre Contrats de Développement Territorial (Aulnay-sous-Bois, Le Blanc-Mesnil, Le Bourget, Clichy-sous-Bois, La Courneuve, Drancy, Dugny, Livry-Gargan, Montfermeil, Sevran, Tremblay-en-France, Villepinte, Arnouville, Bonneuil-en-France, Garges-lès-Gonesse, Gonesse, Goussainville, Roissy-en-France, Sarcelles, Le Thillay, Vaudherland, Villiers-le-Bel) les plus directement concernés (1003 personnes interrogées au total).

Laisser un commentaire