Christophe Crédeville (FN): les électeurs de Luc Broussy (orphelins) peuvent compter sur moi

Christophe Crédeville, tête de liste Front national à Goussainville

Nouveau venu dans le paysage politique de Goussainville, Christophe Crédeville, tête de liste  Front national (cette formation se présente pour le première fois à Gouss’) a obtenu un score non négligeable (14.09%) et il a décidé de se maintenir au deuxième tour. On a voulu savoir ses motivations. Un regret (interview s’est faite par mail) : qu’il n’ait pas été plus prolixe sur la question 1, mais on peut le comprendre… En revanche, il parle bien de son programme. Que vont faire ses électeurs ? Revoter pour lui, ou voter contre la gauche en votant “utile”, c’est à dire Élisabeth Hermanville (UMP). Et que feront les électeurs de Luc Broussy ?  Christophe Crédeville les appelle à le rejoindre. Marrant, non ? La clé de dimanche soir est là…

RoissyMail : M. Crédeville, vous êtes tête de liste FN. Votre père, qui est en bonne position sur celle-ci, avait été candidat Modem lors d’une précédente élection municipale. Pourquoi avez-vous fait le choix du FN ?

Christophe Crédeville : Parce que je ne me sens pas proche de l’UMPS. Parce que le Rassemblement Bleu Marine défend des valeurs qui sont les miennes. Au Rassemblement Bleu Marine , nous défendons certaines valeurs comme  le patriotisme , la famille , la Laïcité  . C’est un rassemblement “sans distinction d’origine, de race ou de religion“. D’ailleurs si vous avez eu les listes des autres partis,  vous pouvez constater que nous sommes les seuls à avoir une candidate de la communauté européenne…

Ras-le-bol

Choisir le Rassemblement c’est exprimer un ras-le-bol de la  politique menée à Goussainville ces dernieres années. En ville ,  nous avons toujours plus de taxes, d’insécurité, de chômage, d’inégalité, de moins en moins de médecins. On note aussi une forte montée du  communautarisme..

Ce n’est pas le FN ou le RBM qui est dangereux pour le ” vivre  ensemble ” mais la politique menée par LOUIS BROUSSY et HERMANVILLE qui ont mis à dos les diverses communautés de la ville, qui ont fait des promesses pour se faire élir.

RM : Votre liste se maintient au deuxième tour. On aurait pu penser que vous alliez vous désister en faveur d’Elisabeth Hermanville, candidate UMP arrivé en tête au premier tour. De fait, vous favorisez objectivement Alain Louis et ses co-lisitiers, parmi lesquels figurent des membres du PCF… Quelles ont été vos motivations pour ce maintien ?

CC : Non, je ne pouvais pas me désister pour Elisabeth HERMANVILLE. Les Goussainvillois connaissent le personnage, connaissent son passé, sur lequel il n’est pas  utile de  revenir. De plus mon maintien permettra au mouvement RBM d’avoir des élus au Conseil municipal , des élus qui vont représenter plusieurs milliers de Goussainvillois.

Je me suis maintenu  dans l’intérêt de notre ville. Goussainville Bleu Marine est la  seule liste qui  défendra les Goussainvillois  pendant les six prochaines années et dira la vérité à la population sur tous les sujets essentiels : emploi, sécurité, fiscalité, qualité de vie, subventions, aides sociales, etc..

Le retrait de Luc Broussy laisse orphelins aussi des centaines de Goussainvillois , qui n’auront personne pour le représenter . A ces derniers je dis qu’ils peuvent compter sur moi, je serais là pour eux, pour faire entendre leur voix au Conseil, car je pense  qu’ils ne voteront ni pour Hermanville ni pour Alain Louis.

RMquelles sont les grandes lignes de votre programme et en quoi se distingue-t-il de ceux d’Alain Louis et d’Élisabeth Hermanville ?

CC : Les grandes lignes du programme :

– la baisse des impôts (après un audit) pour redonner du pouvoir d’achat aux Goussainvillois  , Réconcilier la ville avec le progrès économique .Reconnecter Goussainville au marché de l’emploi Francilien .

– la démocratie locale : nous estimons que tout doit être fait pour rendre la parole aux habitants et qu’il faut les écouter et consulter la population par référendum local sur tous les grands sujets  et la création d’une vraie mairie annexe

–  la qualité de vie : l’action municipale doit être orientée pour améliorer  le cadre de vie, l’agencement urbain dans lequel vivent les habitants quelle que soit leur situation (enfants, parents, personnes âgées, etc.)  La Mise en place d’une réelle politique en faveur des personnes âgées et handicapées,  avec notamment la mise en place d’une cellule d’écoute avec un psychologue, un véritable  plan canicule et hiver et le recrutement d’un Art-thérapeute qui se rendra au domicile de ceux qui ne peuvent plus sortir pour rompre leur isolement grâce à une activité manuelle .

–  Une scolarité de qualité pour nos enfants : le rôle de l’école est d’assurer la transmission des savoirs fondamentaux. C’est aussi un lieu d’apprentissage de la discipline et de l’autorité. Il faut veiller à ce que les choix éducatifs des parents soient respectés. ➧ Il faut refuser l’inapplicable réforme des rythmes scolaires (loi Peillon) qui aura un impact non négligeable sur les finances de la ville. On peut l’évaluer pour 2015 à près d’un million d’euros. ➧ Assurer un nombre suffisant d’agents de surveillance dans les écoles. ➧Donner à nos enfants les meilleures conditions pour travailler: un plan pluriannuel d’entretien et de rénovation des écoles sera mis en place pour accueillir dignement la petite enfance et les jeunes scolarisés. .

“Il y a deux sujets dont ils n’ont jamais parlé et qui sont importants à mes yeux”

a) la lutte contre la désertification médicale . Nous sommes un véritable désert médical urbain. Des centaines de Goussainvillois ne peuvent plus avoir de médecins traitants. Cette pénurie est dramatique. Cette situation est ancienne. Elle est notamment la conséquence de l’urbanisation massive le long des grands boulevards, particulièrement entre 2001 et 2008. À cette époque, plus de 700 logements privés ont été construits sans que rien ne soit prévu au niveau des infrastructures (écoles, centres médicaux, etc.). Depuis 2009, rien n’a été fait pour étoffer l’offre de soins. Le constat est préoccupant, car la ville compte de plus en plus d’habitants (31 000 résidents, soit 13% de plus en dix ans) et l’on recense de moins en moins de moyens médicaux appropriés.

En février 2013, l’Agence Régionale de Santé a classé Goussainville en zone déficitaire en médecine générale. A cette date, Goussainville comptait 9,2 médecins pour 10000 habitants, alors que le département en compte 15,1 et la région 20,1.

Depuis l’été, la situation n’a fait qu’empirer avec le départ définitif d’au moins 3 médecins. Goussainville est devenue un désert médical en milieu urbain. Vu l’âge de certains praticiens de la commune, la situation va encore s’aggraver dans les 2 ou 3 années à venir si rien n’est fait.

b)  La réouverture du  centre de loisirs le Mayet de Montagne (voir ici, ndlr) , qui appartient à la ville de Goussainville. C’est une vaste propriété de presque 40 hectares dans l’Allier qui pendant des années a accueilli les enfants en été. Madame Hermanville avait décidé de sa fermeture  en 2002 sous prétexte que les locaux étaient vétustes et dangereux. Il est resté en l’état. Depuis 2007, la ville le loue malgré tout et régulièrement, y compris pour des séjours d’enfants. Avec la Communauté d’agglomération, la réhabilitation du Mayet de Montagne pourrait être envisagée. Apres travaux, une ouverture des locaux toute l’année serait possible. La Communauté disposerait alors d’un endroit rêvé pour organiser des classes découverte, des séminaires, des séjours dans le cadre du CCAS …

Le Mayet est une jolie petite ville, je suis allé dans ce centre de vacances quand j’étais enfant et plus tard en tant qu’animateur. Je sais que de nombreux Goussainvillois gardent de très bons souvenirs des séjours au Mayet et j’aimerais que les jeunes générations puissent à leur tour en profiter.

Propos recueillis par Eric Veillon (néo fasciste notoire). Les intertitres et les caractères “gras sont de nous.

Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “Christophe Crédeville (FN): les électeurs de Luc Broussy (orphelins) peuvent compter sur moi”

  1. Il a mon bulletin de vote ce gamin … mais vous le savez déjà ..
    Et puis quel choix avons nous Elisabeth LOUIS ou Alain HERMANVILLE … l’UMPS c’est pareil
    Lui au moins , ça change . Mes gosses sont zllés au Mayet , ils étaient toujours partants , ils en ont de bons souvenirs et pourtant d’apres ce que j’ai compris , c’est perdu au milieu de nulle part ….

    Répondre

Laisser un commentaire