8 mai à Epiais-lès-Louvres : c’était une belle cérémonie. La suite de RM plus tard…

Devant le monument aux morts, dans le cimetière d'Epiais
Isabelle, en train de lire le message du secrétaire d’État.

La municipalité d’Epiais-les-Louvres (95), a commémoré le souvenir de la fin de cette triste guerre “39-45”. En présence d’une bonne partie de la population (qui est à 108 habitants), dont de nombreux enfants.  Notre maire (je vote à Épiais) Isabelle Rusin, a lu le message du secrétaire d’État aux Anciens combattants (que personne ne connait, mais faites sa connaissance ici), qui était très bien, très européen. Après on a bu un coup (eh oui, Luc  Broussy…) à la salle communale. C’était sympa, même si on a regretté l’absence de beaucoup… Mais c’est Épiais : 3 rues, 5 clans, comme m’avait dit le mari de cette Karine : la nouvelle conseillère municipale, Karine Bozzini, ma voisine (revoir ici), qui a pris le soin de ne pas me saluer et qui, de mémoire, participait pour la première fois à une cérémonie. Bravo Karine !

Et si on refaisait, chère Isabelle, la belle prise d’armes qu’on avait organisée en 2009, avec les militaires de Vigipirate ? Ça serait bien non ?

Bon on est dans le pont, il est tard… Je vous mets ce WE au moins deux articles sur ce : l’un sur la visite de François Hollande au CMA de Villiers-le-Bel (où on n’avait pas le droit de prendre des fotos) et sur une incroyable (en fait croyable), surréaliste proposition de loi de J-P Blazy sur l’exercice du “droit de grève” des pilotes d’Air France. Je lui prépare carrément une lettre ouverte… Et je prendrai, une fois de plus, la défense d’Ilham Moustachir, conseillère municipale de Gonesse et vice-présidente de Val de France, injustement attaquée par le PetTiby et re-ferai son éloge (d’elle, pas de lui). Et y’a paternotte à venir, je viens d’apprendre une chose incroyable: le temps de vérifier…”Attendez-vous à savoir” !  EV

[easyrotator]erc_90_1399638695[/easyrotator]

Partagez cet article

3 réflexions au sujet de “8 mai à Epiais-lès-Louvres : c’était une belle cérémonie. La suite de RM plus tard…”

  1. et 4800 à Gouss, je n’y étais pas pour la premiere fois depuis 40 ans , mais je n’ai jamais vu 4800 personnes place du 8 mai 1945…

    Répondre

Laisser un commentaire