Continuez comme ça !

Séisme, tornade coup de massue, les mots ne manquent pas, s’agissant de la “classe politique” pour désigner la victoire historique du FN aux européennes. Ce qui est drôle c’est que cette “classe” s’étonne à chaque fois. Et à chaque fois ça recommence parce que les mêmes causes produisent les mêmes effets. Je ne vais pas redire ici ce que j’avais écris avant le deuxième tour des municipales, mais je vous conseille de le relire ici.

J’écrivais notamment: Les européennes approchent et si des signes forts ne sont pas donnés, je peux facilement prédire que les gens vont se lâcher et que, (pour le peu qui ira voter), le FN va faire un tabac.

Valeurs , valeurs !!!

Les discours ne passent plus depuis longtemps et c’est pas prêt de changer après ce “séisme”, à entendre les commentaires hier soir et ce matin : à droite, à gauche (et même au centre, les rares fois qu’on entend le Modem ou l’UDI…). Même refrain de tous, même mot “magique” : les “VALEURS”.  Pas un mot de concret, ritournelle sur les valeurs ! Ce mot répété à l’envi cache une pauvreté politique incroyable.

Dans le Grand Roissy, le FN cartonne encore plus. Quelques chiffres : en Seine-Saint-Denis, le Front arrive en tête dans 24 villes sur 40 (avec un beau score à Tremblay 28, 26% contre 7.64 en 2009), Epiais-lès-Louvres fait 43.59 contre 6.67 en 2009 …  Partout ailleurs, c’est la bérézina : Goussainville 35, Gonesse 27, Villeron 41, Roissy 38…. Idem en 77 : Othis 34.84, Mitry 33 …

Voilà le résultat  quand on prend les gens pour des imbéciles : “diminuer” les impôts (après les avoir augmentés d’autant),  inversion de la courbe du chômage ! Retournement économique ! C’est pas un président qu’on a : c ‘est Madame Irma …  Lâcheté et laxisme en tout genre : communautarismes caressés dans le sens du poil, insécurités, scandales (Cahuzac, Guéant en garde à vue et peut-être inculpé, mais bien sûr innocent, affaire Bygmalion -je viens d’entendre Copé ce matin se décharger sur ses collaborateurs, pathétique- voir la réponse de l’Express après…) etc.

J’ai essayé, une fois de plus de dissuader nombre de gens que je connais bien de voter FN : pas moyen, je vous jure.

Eh bien je dis aux “politiques” : continuez comme ça et ça continuera.  EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire