Bonne nouvelle : le PEB desseré par l’Assemblée nationale. Moins bonne: une taxe de séjour régionale institutée

de g à dr :Maurice Lefevre (maire Garges-lès-Gonesse, la dame je sais pas, J-P Blazy, le préfet Névache, Didier Vaillant, président de Val de France, le sous préfet Malherbe (foto mairie de Gonesse)

Voici une bonne nouvelle : J-P Blazy, député-maure de Gonesse a annoncé vendredi qu’enfin, il a pu, avec son collègue F. Pupponi (député maire de Sarcelles) faire en sorte que les dispositions restrictives de la zone C du PEB (plan d’exposition au bruit) en matière de constructions de logements soient assouplies. C’est au cours d’un débat parlementaire (je vous retrouverez plus tard la séance) que cette disposition, pour laquelle, on en témoignera ici, le député c’est battu depuis de longues années, auprès des gouvernements successifs. Le dernier étant celui où siégeait la Duflot. Le 26 septembre 2012, dans le cadre la loi sur la “mobilisation du foncier” (!) elle s’était opposée à un amendement présenté par les députés Blazy, Pupponi et Albarello. Blazy en avait été alors très faché (revoir notre article ici). Autrement dit, elle disait “il faut construire des logements, mais on ne touche pas à la zone C du PEB qui empêche lesdites constructions”. Bienvenue en France Verte !

Du coup, le CDT Val de France a dû faire l’objet d’un avenant, qui a été vite signé par les partenaires, jeudi dernier en sous-préfecture de Sarcelles (foto). L’enquête publique pour ce CDT révisé devrait commencer en octobre, pour une signature début 2015 (qu’est-ce que c’est long…).

Voyez le communiqué de J-P Blazy qui donne des détails. EV

PS : moins bonne nouvelle, le député se réjouit (voir son communiqué) de l’instauration, dans la loi de finances rectificatives, jeudi 26 avril, d’une “taxe de séjours régionale” (2 euros par nuitée) pour financer le Grand Paris Express à hauteur de 140 millions par an. Sur un amendement présenté par lui et certains de ses collègues : pas sûr que ce soit une bonne idée (il y a déjà, à Roissy en France, une taxe de séjour communale, une autre départementale….). Même Fabius, ministre (chargé du tourisme) a déclaré qu’il était contre.  J’y reviendrai.

Partagez cet article

Laisser un commentaire