Adresse à Jean-Louis Marsac, maire de Villiers-le-Bel (et par ricochet à Didier Vaillant) à propos de sa lettre au préfet sur la “Grande interco”

Cliquez pour lire la lettre de M. Marsac

Monsieur le maire,

On ne ne se connait pas, mais votre directeur de cabinet, suite à mon premier article sur votre lettre au préfet, a eu la gentillesse de m’appeler et de me transmettre votre lettre en intégralité, je vous en remercie.

Ça me donne l’occasion d’y revenir et de vous faire part de mes remarques:

1) vous êtes d’accord avec la “fusion” Val de France/ Roissy Porte de France”. Ce qui, de nos jours, tombe sous le sens, et on pourra, pour le coup, rendre hommage à votre camarade J-P Blazy qui, s’il n’a jamais été, j’en témoigne, un grand adepte de l’interco, avait suggéré, voici des années, une interco à l’échelle du SIEVO, soit tout l’est du Val d’Oise.

2) S’agissant de la Seine-et-Marne et du Grand Roissy :

Je vous rassure, il y a bien un bassin de vie, et surtout des intérêts communs entre l’est du Val d’Oise et l’ouest de la Seine-et Marne. Votre camarade Gérard Eude, vice-président du CG 77 en charge des affaires économiques, voire le président Eblé pourra vous rassurer aussi.  Personnellement, j’en témoigne depuis presque 20 ans. Et sachez qu’il y a plus de “tradition” de dialogue entre le 77 et le 95 que vous ne l’écrivez. On pourrait en revanche faire ce reproche (que vous faites à la Seine-et-Marne) à Villiers-le-Bel (et à Sarcelles) vis à vis du “Grand Roissy” qui n’ont que tardivement, ces dernières années, participé au “dialogue” (revoyez svp mon article sur les Rencontres du Grand Roissy de 2011 et ma “rencontre” avec Didier Vaillant). La participation de longue date, pour prendre un autre exemple, au “think tank” que constitue l’association “Pays de Roissy”, des maires du 77 (alors qu’on a jamais vu personne de votre secteur) en témoigne aussi. Mais je pourrai vous en dire plus. Je pense franchement que c’est vous même qui ignorez ces territoires de Seine-et-Marne. Je vous propose de vous les faire découvrir, vous verrez… Venez au Mesnil-Amelot, à Villeneuve, à Compans, à Mitry…!

Quant à leurs prétendues divergences, s’il est vrai que, pour des raisons purement politiciennes (même pas politiques) et de personnes, les choses ont trainé, je peux vous dire que, en bon observateur de ce qui s’est passé, ils n’ont aucune divergence “stratégique” et ont su régler leurs différents: ils sont aujourd’hui unis, opérationnels, et potentiellement puissants économiquement, le président Renaud le sait très bien.

3) Sur la loi MAPAM : je vous fiche mon billet qu’il y aura des dérogations. Vous devriez voir le verre à moitié plein et non à moitié vide. Je suis d’accord avec vous quand vous écrivez que sans les communes de Seine-Saint-Denis, la notion même du Grand Roissy et sa pertinence géographique seront affaiblies. Raison de plus pour se battre et réclamer ensemble ce Grand Roissy en EPCI (associé à la Métropole), car je sais d’expérience, surtout de nos jours, qu’une “structure d’études (!) et d’aménagement”, comme vous le proposez  sur le même périmètre (pourquoi la faire d’ailleurs, puisque selon vous il n’y a rien en commun avec la Seine-et-Marne??) ne servira à rien, sinon à faire des …zétudes couteuses (et, accessoirement, à verser des indemnités  aux élus qui la “dirigeraient”).

Merci encore, M. le maire. Je suis à votre disposition pour en parler de vive voix. Je vous invite dans mes terres d’Epiais-lès-Louvres (mitoyenne de Mauregard, en 77 !!), notre maire, Isabelle Rusin, est charmante… ?  EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire