La CC Plaines et Monts de France lance une pétition contre son démantélement

cliquez pour voir la pétition

La Communauté de communes Plaines et Monts de France (en bleu sur la carte) vient de lancer sur son site web une pétition contre le projet de démantèlement dont elle est menacée par les propositions de regroupement du préfet de région. Une partie de cette CC (en bleu foncé) serait regroupée avec les 3 intercos de l’Est du Val d’Oise. Un “Grand Roissy” incohérent puisque les communes de Seine-Saint-Denis seront rattaché à la future Métropole de Paris. Le reste de la CC irait … on ne sait pas trop où.

Partagez cet article

6 réflexions au sujet de “La CC Plaines et Monts de France lance une pétition contre son démantélement”

  1. Bonjour ,
    je te renvoie la politesse, rien n est clair et c est bien cela qui me fait peur. Il y a quand meme une grosse tendance à créer des structures meme si l on ne sait pas à quoi elle servent. Les intercos sont regroupées et deviennent des monstres encores plus éloignées des habitants. Et a voir l augmentation des taux d interco et de cfe cette année je m aperçois qu elles ont ratées leur mutualisation des couts ! Pourtant cela aurait été une bonne orientation pour les habitants.
    Merci pour ces articles toujours interessants

    Répondre
  2. Bonjour,
    Regrouper plusieurs structures pourquoi pas si cela augmente leur efficience. Mais ils serait important de savoir pourquoi faire. De savoir quelles seront ses compétences, de savoir quels seront ses couts de fonctionnement, ses budgets, ses modalités de fusion. Enfin d’etre sur que cette nouvelle entité apportera autant ou plus de services que celles existantes et ce pour un cout à l ‘habitant inférieur. A ce jour je n ai rien lu de pertinent ni du point de vue de l etat ni du point de vue des CC actuelles.

    Répondre
  3. Bonjour,
    Qui décide au final?
    Voilà une opportunité de nous consulter avec un référendum. Pour une fois on servira à quelque chose et pas simplement être là pour payer les incohérences des grands commis de l’état.

    Répondre

Laisser un commentaire