Grand Paris : Manuel Valls veut “valoriser le potentiel du Grand Roissy” (et construire autour du parc de La Courneuve…)

Manuel Valls au salon des maires, entouré par Anne Hidalgo et Marylise Lebranchu (foto Matignon)

A l’occasion du Salon des maires, le Premier ministre a rendu compte d’un 2ème comité interministériel Grand Paris qui s’était tenu le matin même, le 14 avril (voir ici). Au total ont été annoncées pas moins de 51 mesures. Vous pourrez en voir le détail en cliquant sur la dossier de presse ci-contre et son discours ici. .

Parmi elles, “la mesure” n°17 (page 23) est intitulée “Valoriser le potentiel du Grand Roissy”, dans laquelle  il veut donner “plus de cohérence et de visibilité à l’aménagement du Grand Roissy”, pas moins. Pour ce faire, il prévoit une nouvelle structure “indispensable”: un “pilotage cordonnés” des projets, associant la futre Métropole, le future EPCI “Grand Roissy” (la fusion des CA Val de France,Roissy Porte de France et 17 communes du 77, donc) , les départements 93 et 95 (pas de 77 au passage), avec “l’appui d’une équipe qualifiée de maîtrise d’œuvre urbaine associant ADP et VIPARIS. ” L’Etat doit se doter ‘(ainsi) d’un outil unique au service de l’aménagement du territoire”précise la mesure 17.  Parmi les priorités : l’aménagement de la friche PSA à Aulnay, où l’Etat veut prendre la main.

Et, bien sûr : “le développement du Grand Roissy doit profiter à ses habitants. Pour cela un schéma de formation spécifique sera élaboré, en lien avec les grands acteurs privés du secteur” (SIC).

En matière de logement, et dans le cadre de la future OIN multisite, la construction d’un quartier “mixte” (comprenez logements, activités) autour du Parc Georges Valbon (le parc de la Courneuve) ce qui a fait hurler Fançois Asensi, député de Seine-Saint-Denis (voir plus haut) et, d’une manière générale le scepticisme ou l’ire de certains maires du département concernés par d’autres projets “OIN” (voir cet article du Parisien). Le Premier ministre a confié l’opération Valbon à l’AFTRP.

L’ OIN (Opération d’Intérêt National)  multisite Grand Paris est donc bien confirmée. La liste des projets concernés par celle-ci sera arrêtée en septembre 2015.

Là encore, c’est l’AFTRP qui sera à la manœuvre. L’AFTRP qui deviendra “Grand Paris Aménagement” qui devrait réunir plusieurs EPA de la région, dans des conditions pas encore connues. Une mission menée actuellement par son PDG, Thierry Lajoie, doit remettre sa copie fin juin si j’ai bien compris.

Mon avis : encore une structure pour le Grand Roissy ?

On a l’impression que tout cela part, une fois de plus, dans tous les sens. J’ai oublié de mentionner, dans ce nouveau catalogue de mesures les 810 millions annoncés par le Premier ministre pour “moderniser et améliorer les autoroutes et voies rapide publiques d’Ile-de-France”… Sur le Grand Roissy, on pourra sourire de l’annonce de la création (attendons, c’est pas fait et ça ne se fera peut-être pas) d’un  “comité de pilotage ” pour l’aménagement (dont on appréciera l’équipe qualifiée de maîtrise d’œuvre urbaine associant ADP et VIPARIS). Il est évident que ces deux derniers sont d’éminents spécialistes de l’urbain… ), sans le département de Seine-et-Marne.

Par ailleurs, on a droit au couplet habituel sur “la formation” avec l’annonce d’un schéma spécifique”. On se rappellera la création du GIP Emploi (toujours vivant et qui ne fait rien) pour faire passer à l’époque (1998) la pilule des deux nouvelles pistesIl était chargé d’améliorer la formation ici…  Quelles pertes de temps, d’énergie et d’argent ! EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire