Réunion sympathique à Epiais-lès-Louvres, après les élections départementales

de dos, Nicole, à sa gauche (dommage on les voit pas) les suppléants du canton de Goussainville (M. X, (j'oublie toujours son nom,) et Edwina Malika, puis Anthony Arciero, Clément Gouveia, Guy Messager, Djida Techtach, Cédric Sabouret, André Toulouse, Didier Vaillant, Bernard Corneille et Isabelle Rusin.

Rappelez-vous les élections départementales. D’habitude (je me trompe rarement) je fais des pronostics sur les résultats, là où je connais bien la situation. Mais cette fois, je n’en ai fait aucun, tellement les variantes (abstention, FN, etc.) étaient imprévisibles.

J’avais néanmoins dit, pour trois cantons que je connais plutôt bien (Goussainville, Villers-le-Bel, Mitry-Mory) pour qui je voterais (comme je le fais depuis longtemps, et ce n’est jamais un acte “militant”, plutôt un témoignage). Pour les trois, rien n’était évident. Aucun des binômes (avec leurs remplaçants) ne faisaient eux même de pronostics, tant pour le premier que pour le deuxième tour.

Et bien j’ai “gagné” dans les trois cantons (UMP/SE-PS-DVG/PCF) !

Du coup, j’ai eu l’idée de proposer une réunion, rencontre, plutôt sympathique avec les binômes en question, histoire de parler de la campagne, de faire mieux connaissance. Pas d’enjeu politique, pas… d’union sacrée ou quoique ce soit, mais dialogue. Tout de suite, sous réserve de “neutralité”, les trois binômes (qui ont confiance en moi ), me disent OK, et je dois dire plutôt avec enthousiasme, même si cette initiative était peu banale. On arrive à fixer la date au 29 avril, 18h30, à la Maison communale d’Epiais, avec, évidemment, l’accord d’Isabelle Rusin, notre maire, et … nouvelle conseillère départementale.

Chemin faisant, je pense à inviter d’autres élus. Certains députés du secteur (Yves Albarello (UMP77), François Asensi (FG 93), J-P Blazy (PS 95). Et d’autres encore et pas des moindres comme le président (DVD) du Conseil départemental 95,  Arnaud Bazin  et le nouveau président du CD 77 (UMP) de Seine-et-Marne, Jean-Jacques Barbaux. Malheureusement, après contacts pris (je sais faire) pas de réponse franche de ces deux derniers…  Bon, tant pis… J’avais aussi invité les présidents des CA Roissy Porte de France (Patrick Renaud, droite SE),  de la CA Val de France Didier Vaillant (PS) ,mais aussi André Toulouse (droite, maire de Roissy-en-France, Guy Messager (centre, maire honoraire de Louvres), Alain Aubry (droite), maire du Mesnil-Amelot et 1er vice-président de la CC Plaines et Monts de France (77). Dommage, les députés ainsi que Patrick Renaud étaient en vacances et Alain Aubry absent ce jour-là.

J’ai maintenu la rencontre au 29. Tout le monde est venu à l’heure. J’avais prévu des apéritifs, disposé des tables un peu partout pour laisser les gens discuter à leur guise. Ma voisine Nicole était venue me filer un coup de main. Je suis sorti un moment dehors et en rentrant, à ma grande surprise les tables avaient été rassemblées et les premiers arrivés avaient commencé à parler ensemble, ce qui n’était pas prévu, du moins pas sous cette forme. Et c’était mieux comme ça!

Je me suis retrouvé ainsi dans le rôle d’animateur de la discussion, qui fut très intéressante. On a parlé beaucoup des scores du FN, et, finalement, pas beaucoup du projet de fusion des Communautés du 95  et d’une partie de celle de Seine-et-Marne (une autre fois ?). J’ai particulièrement apprécié, avec surprise, l’intervention très sensée de Clément Gouveia “jeune populaire” de 20 ans, ce qui est encourageant. Jusqu’à presque 20H30 ! Tour le monde était content. Comme quoi, le dialogue est possible au-delà des étiquettes … EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire