Etihad se rebiffe encore : elle accuse les compagnies US d’être subventionnées

Dans la guerre médiatique que se livrent depuis quelques années les compagnies aériennes mondiales sur des concurrences qui seraient faussées, Etihad, la compagnie des Émirats Arabes Unis (Abou Dhabi), est en première ligne. Accusée, comme ses consœurs du golfe (Qatar Airways et Emirates), d’être subventionnées par son Etat, Etihad riposte à nouveau. Un mois  après que son PDG, James Hogan ait publié un communiqué  (revoir ici) montrant l’apport de sa compagnie à l’économie européenne, Etihad en rajoute une louche dans un nouveau communiqué, cette fois plus… vengeur. Il fait état, suite à une étude commandité par elle-même, de l’attribution, depuis 2000, de plus de  70 milliards “d’avantages” (principalement de l’application du fameux chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites) aux trois grandes compagnies US ( Delta, American et United) qui aujourd’hui gagnent beaucoup d’argent. Réponse du berger à la bergère… A lire absolument ici.

Partagez cet article

Laisser un commentaire