La résistance continue. J-P Blazy a écrit au Premier ministre. Vers un Pôle métropolitain ?

jeudi matin, blocage de l'accès à CDG (foto CC PMF)

Les communes de la CC Plaines et Monts de France (PMF) et le conseil départemental de Seine-et-Marne n’en démordent pas : le projet de l’État (SRCI : schéma régional de coopération intercommunal), qui vise d’une part à couper en 2 la CC et d’autre part fusionner 17 communes d’entre elle avec les CA de l’Est du Val d’Oise, c’est NIET !

Revoyez ici pour mieux comprendre.

Parmi les dernières actions : fermeture des mairies le….. , blocage jeudi matin d’un accès à CDG par certains élus (le jour même des blocages des taxis, voir ce qu’en dit la CC).

L’ensemble des communes et intercos (EPCI) avaient jusqu’à aujourd’hui pour délibérer sur les projets le SRCI) du préfet de région, approuvés par une majorité des élus de la Commission Régionale de Coopération Intercommunale (CRCI).

Côté Val d’Oise, on rappellera (voir ici) que le conseil CA Roissy Porte de France a voté à l’unanimité en faveur du projet de l’Etat, avec toutefois une réserve sérieuse : que la CC PMF ne soit pas démantelée. Jeudi 25, le Conseil de la CA Val de France a rejeté le plan des préfets, par 34 voix contre 19,  et une abstention (voir la délib‘). Juste après, c’est le conseil municipal de Gonesse qui a délibéré (voir la délib‘ ici) en rejetant à l’unanimité le plan du préfet des préfets.

Voyez la page Facebook de la résistance de la CC

Pôle métropolitain ? Une lettre de Jean-Pierre Blazy à Manuel Valls

Le projet de regroupement du préfet de région

Résumons. Le plan du préfet de région est de créer un  EPCI “Grand Roissy” (carte ci-dessus) qui regrouperait les deux CA du Val d’Oise et 17 communes (les plus riches…) de la CC PMF. Le président de celle-ci, Bernard Rigault ne veux entendre parler de rien, mais le député (LR) du secteur, Yves Albarello a une position plus mesurée et demande en tout cas un expertise financière préalable en cas de fusion (mais avec l’ensemble de la CC).

Coté Val d’Oise, Roissy Porte de France est pour la fusion, avec une réserve : pas de démantèlement de la CC PMF. Les choses se corsent à Val de France : le député-maire (PS) de Sarcelles(qui fait partie de Val de France, François Pupponi est pour la fusion, mais le président (PS) de la CA, Didier Vaillant, est contre.  Les deux présidents réfractaires (Vaillant et Rigault donc) disent depuis le début qu’il ne veulent pas de fusion, déplorant en même temps que les communes de Seine-Saint-Denis concernées ne soient pas dans le “Grand Roissy” du préfet. Et les deux, dès le début de l’affaire, souhaitent la constitution d’un Pôle métropolitain (un syndicat mixte en fait) éventuellement élargi aux communes de Seine-Saint-Denis

Jean-Pierre Blazy, a pris acte de cette situation et, cette fois, a pris une position (un peu, revoir ici) plus claire qu’avant (revoir ici). Il a écrit tout récemment une lettre (la voir ici) au Premier ministre dans laquelle, tout en rappelant que s’il considère le territoire envisagé comme “pertinent”  il  lui fait part de l’opposition de la Seine-et-Marne, et rappelle qu’on ne peut  pas faire une interco forcée, qu’il y a même un sérieux risque de recours en justice, de la part de la CC PMF (qui s’y prépare déjà, au passage).  Il propose donc au Premier ministre :

– qu’une réunion des intéressés se fasse, sous l’égide du préfet de région, avant la réunion de la CRCI qui doit se tenir le 10 juillet prochain. Elle ferait le point sur les compétences et les finance du nouvel ensemble.

– que la CC PMF ne soit pas démantelée et qu’elle, avec le nouvel EPCI du Val d’Oise puissent créer, avec les communes de Seine-Saint-Denis concernées, un pôle métropolitain. Il a déposé un amendement (qui pour l’instant n’a pas l’aval du gouvernement) à la loi “NOTre” (sur l’article 17), qui vient en discussion aujourd’hui à l’Assemblée nationale qui pourrait permettre la création de ce rattachement.

A suivre… EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire