(Air) France : “ça va mal, patron, ça va très mal …” Contre tous les voyou(te)s

Depuis 3 ou 4 ans (en fait plus), la France va de mal en pis, à tous points de vue. Le Grand Roissy, qui est la porte d’entrée mondiale de la France, est aux premières loges (non, pas maçonniques, rires … parfois les frangins n’ont pas d’humour…).

Les scènes de violence incroyables qui se sont déroulées au siège d’Air France à CDG ont fait le tour du monde (cliquez sur cette foto en haut du quotidien britannique The Indépendant, pour voir en voir une partie). C’est inadmissible de la part des auteurs, ces voyous dont j’espère bien, comme l’a dit très bien le Premier Ministre (socialiste) Manuel Valls, qu’ils seront punis sévèrement (et j’ai hâte de découvrir qui ils sont).

La France est une fois de plus ridiculisée et non attractive, malgré les chiffres ou études. Une preuve ? Même les “migrants” de Syrie et d’Irak ne veulent pas venir chez nous. On  se demandera  pourquoi, musulmans pieux pour la grande majorité d’entre eux, ils ne vont pas trouver refuge en Arabie saoudite ou dans les Emirats, bourrés d’argent. Et pour ceux d’Afghanistan, pourquoi ne vont-ils pas au Pakistan, pays voisin pieu, où sévit la charia.

Moi je sais: s’ils arrivent à leurs frontières, ils se prendront un coup de pied au cul, et  même au Maroc, comme me le disait, voici plusieurs mois, un de mes correspondants marocain (musulman, de gauche en France).  Ils ne veulent pas venir chez nous : à Calais, ils font le siège de l’Angleterre, et à Munich, lorsqu’il sont arrivés en masse: MDR ! la France a dépêché le directeur de l‘OFPRA à la gare de Munich, qui a fait de la retape au mégaphone pour leur dire “eh! venez en France, c’est bien”. C’est comme ça qu’on a eu quatre cars jusqu’à Cergy.

Revenons aux exactions des voyous d’Air France .

Ce n’est pas une “faute”, une “erreur” comme on entend ici ou là. Ce sont des méthodes de voyous, point barre. La situation à Air France est dramatique. Faute d’accord, il ne peut y avoir d’autres solutions que la réduction de la voilure, donc, pour l’instant, les fermetures de lignes et  les licenciements économiques qui vont avec . On dirait que personne n’a retenu la leçon de la grande crise d’Air France de 1995 (qui avait vécu grand train, salariés compris,  avant la libéralisation du transport aérien). Les pilotes d’Air France, ou du moins leur syndicat majoritaire, qui a déjà fait perdre 500 millions à la compagnie lors de leur dernière “grève”, devraient avoir honte. Mais non, ils n’en ont rien à faire, et surtout pas du p’tit personnel …

A entendre certains (à l’instar du  leader national de la CGT, qui n’a pas voulu, ce matin, condamner les violences), on se croirait à l’époque de Germinal… En France, en cas de licenciement économique, on est bien couvert, et les indemnités chômage (les plus généreuses du monde) laissent grandement le temps de voir venir.

Air France, s’agissant des voyous qui l’ont agressée, pourra, je pense, utilement réfléchir à sa manière de recruter, tant chez elle que dans ses filiales … Qu’elle regarde bien… (ça m’a fait pensé à Stéphane Gatignon, voir plus bas).

Tout va mal

Mais il n’y a pas que ça. Tout va à vaut l’eau dans le royaume de France. Et ce n’est pas, malheureusement, une histoire de “droite/gauche” (tiens, on n’entend plus le centre ni les libéraux).  La liste serait trop longue : discours dans la majeure partie des cas, abscons des politiques, tant locaux que nationaux (au passage on n’a entendu aucun parlementaire ni autre de notre secteur sur Air France, sauf hier, un communiqué de J-P Blazy qui demande le nomination d’un… médiateur), et, tous les jours que dieu fait, des … incompréhensions et laxismes à tous les étages.

Témoin (entre autres) , voici un petit temps :les “Roms” qui avaient bloqué l’A1, en Picardie, pour exiger qu’un des leurs, qui purgeait une peine de prison, puisse assister à l’enterrement de celui qui avait été tué dans je ne sais plus quel campement du coin. Après les émeutes (et les dégradations, qui ont couté de mémoire 500 000 euros, qui paiera ?), la justice, qui  lui avait refusé une permission dans un premier temps a dit “oh! ben d’accord”. Et , tout récemment, cette histoire de permission d’un détenu multi-récidiviste d’une prison de Seine-et-Marne, obtenue, selon les explications de la garde des Sceaux entendue avant-hier soir, pour … aller signer des papiers. Ce condamné s’est enfui et à fait le braquage que l’on sait en Seine-Saint-Denis en tirant sur un policier, encore entre la vie et la mort à ce jour.

Et tout à l’avenant : Cahuzac (on attend son procès) , Thévenin (le député qui ne paie pas ses impôts) idem, Guéant, ancien secrétaire général de l’Élysée, ancien ministre de l’intérieur, dont le procès s’est tenu ces jours-ci, et qui, encore juste avant l’audience affirmait, avec un aplomb incroyable, à la télé que c’était normal de se prendre 10 000 euros par mois au noir (alors qu’il était payé 8000 par mois! ) : puisse la justice passer !

Et les éleveurs qui veulent exporter, mais interdisent, au mépris de la loi, les camions qui transportent de la viande d’Allemagne, d’Italie ou d’Espagne… Etc. Etc.

Où êtes vous, Soudeh Rad ?

Et sans parler de nos bonnes âmes, bobos et consorts, qui veulent accueillir des milliers de migrants, alors que les mêmes dénoncent (parfois à juste titre) le chômage, les SDF et les mal logés de France. Et les” féministes”qui ne disent rien sur les “prédicateurs musulmans”, mis au jour à l’occasion du salon musulman de Pontoise, heureusement par les Femen (vive leurs nibards!) et la courageuse Céline Pina, conseillère régionale (PS).

Alors que, pour ne prendre que cet exemple, une nana de “Osez le féminisme“, la nommée Soudeh Rad, (une Iranienne, bien sur spécialisée culturellement dans le droit des femmes) avait voulu me clouer au pilori (peut-être me faire pendre ?) pour ce simple dessin humoristique. Sa “pétition” mondiale avait fait pschitt ! Cette nana (qui était au cabinet de Najat Vallaud Belkacem, lorsque celle-ci était “ministre des femmes” de la République française) ne dit rien  (mais elle m’avait accusé de “banaliser le viol”, pas moins! ) quand les prédicateurs musulmans appellent ouvertement au viol  conjugal de leur (s) femme (s), si elle (s) ne veulent pas baiser un soir avec leur mari !

Et encore…

Et tous ces discours en France, depuis des années, qui inculquent à nos jeunes (et à nos moins jeunes) que tout est possible dans la vie, sans faire d’effort, et que si ça ne va pas pour eux, c’est la faute à… Rousseau (entendez aux “patrons”…). Et les élus qui achètent la “paix sociale” (devenue “paix religieuse”), face aux coups de boutoirs des islamistes dans les “quartiers” (et ailleurs) , à coup de subventions pour des mosquées, et de “vacances pour les jeunes” (on se souviendra utilement, du coup de poing qu’avait reçu Stéphane Gatignon, maire (PCF, puis EELV, puis…) de Sevran après sa première élection… ). Depuis, il a appelé l’armée (carrément) à l’aide dans sa ville, qui grouille de voyous et de trafiquants.

Plus la polémique ridicule sur les propos de Nadine Morano …

Et  le soutien aux dictateurs africains, reçus tout le temps en grandes pompes à l’Élysée. Témoin cette foto, (AFP, j’espère qu’ils ne vont pas me faire de procès, mais y’a juste une foto rikiki sur le site de l’Elysée) de la réception du dictateur du Congo Brazzaville, au pouvoir (“démocratiquement”) depuis 30 ans, milliardaire, pilleur de son pays, (riche du pétrole), comme tant d’autres.  Les jeunes (ou moins jeunes) de ces pays n’ont plus d’espoir et ne pensent qu’à l’exil.

Le Front national, une fois de plus…

Tout ceux (rares) qui dénoncent ces états de fait, sont systématiquement taxés (depuis des années) de faire “le jeu du Front national” (alors que le “jeu” ce sont eux qui le font). Moi, on ne me la fera pas. Je ne voterai jamais pour ce parti, héritier de ce que l’on sait, jamais.  Vous vous rendez compte ? En 2015 ? Mais je peux vous dire que ça va y aller, aux prochaines élections régionales …

Il faut une recomposition politique, un sursaut de tous !

EV  (européen convaincu et plus que jamais), prolétaire.

Partagez cet article

Laisser un commentaire