François Charritat : “réveiller nos valeurs et croire à nos promesses.”

cliquez pour lire l'édito

François Charritat est le directeur de l’aéroport du Bourget. Celui-ci édite régulièrement un journal d’actualités (bien) nommé “Aéropage“. Et le directeur en signe l’éditorial.  J’ai reçu la dernière livraison cette semaine. J’ai été ému par la teneur de l’éditorial qui commence comme ça: “J’avais quasiment fini d’écrire mon éditorial, quand est arrivée la funeste soirée du 13 novembre: du coup, les mots n’avaient plus le même sens, les idées tombaient à plat, le message en était transformé. Alors, je me suis remis au travail”.

Moi qui écris pas mal, je comprends bien le trouble qu’a ressenti F. Charritat, pour l’éprouver aussi.On a beau avoir le cuir tanné, ces nouveaux attentats (on ne trouve pas de mots assez forts pour les qualifier), on ne peut pas ne pas être atteint. Ce trouble rend la concentration et l’écriture difficiles. Mais on se reprend, et comme il le dit si bien, on se remet au travail.

Lisez cet éditorial, qui se termine ainsi : si le 13 novembre a un sens, c’est peut-être celui de nous conduire à réveiller nos valeurs et à croire à nos promesses. C’est tellement vrai. EV


Partagez cet article

Laisser un commentaire