Bonne année !

Recevez ici les bons vœux de RoissyMail, et donc les miens… Que vos souhaits soient réalisés en cette année 2016 !

Pour le territoire qui nous est cher, (le Grand Roissy) on pourra souhaiter que la nouvelle  grande interco (348 000 habitants) , la CA Roissy Pays de France, (dont je salue ici la naissance officielle le 1er janvier ) se mette en place rapidement. Je suis certain que le consensus entre les élus existe pour y arriver. Il y a tellement de choses passionnantes à entreprendre à cette échelle, au service de ceux qui y vivent et qui y travaillent ! De même, je souhaite  le succès de la mise en place du” Territoire 7″ (les communes “93” du Grand Roissy) de la Métropole du Grand Paris. Même si beaucoup, dont moi, auraient souhaité  une grande communauté autour de CDG. L’association des collectivités du Grand Roissy me semble, pour l’instant (Roissy Pays de France ensemble avec le Territoire 7), le meilleur endroit pour faire la promotion de cette région aéroportuaire, une des régions les plus dynamiques d’Europe, mais encore si mal connue et mal perçue, même si des efforts (timides) ont été fait ces dernières années. Et de mettre en place les synergies nécessaires : transports, formation-emploi, culture, environnement…

RoissyMail : une très bonne année 2015

Quelques mots, s’il vous plait, sur le  “bilan” de RoissyMail pour 2015. Impression générale : ce site “observateur” du Grand Roissy  est toujours lu abondamment. Nous ne disposons pas de statistiques précises pour la fréquentation (seul l’OJD pourrait les donner, mais ça coute trop cher pour nous) du site, mais, en croisant plusieurs indicateurs (wordpress, google analytics…) on peut dire qu’elle est en hausse continue et de l’ordre de 60 à 90 000 visiteurs uniques par mois. Si ceux-ci, principalement des chefs et cadres d’entreprises, élus et fonctionnaires, sont situés dans notre territoire, un bon nombre le sont en dehors: dans toute la France et à l’étranger (car “Roissy” intéresse le monde entier).

Coté nombre d’abonnés à la newsletter par contre, c’est une déception car nous stagnons autour de 6030 (vrais) abonnés, et ce depuis deux ans. J’ai toujours pensé que nous devrions être à au moins 15 000. Le nombre de nouvelles inscriptions compense toutefois les désabonnements : naturels (départs, mutations), ou parfois de mécontentement. C’est que, rarement, quand un lecteur est fâché après tel ou tel avis publié, il se désabonne. C’est surtout lié, cette année, aux différentes prises de position sur la CC Plaines et Monts de France… Ainsi Bernard Rigault, ex-président donc de cette CC, s’est-il désabonné. Ce qui est plutôt risible (c’est comme s’il jetait sa télé quand quelque chose ne lui plait pas), mais une bonne chose pour nous car nous payons, vous devez le savoir, pour chaque email envoyé (au passage, si vous ne lisez plus, pour une raison ou une autre, RoissyMail, pensez à vous désabonner). Et bien sûr, il continue à lire, assidument même, RoissyMail.

Autre indicateur de bonne fréquentation : le téléchargement des documents que nous mettons en ligne sur scribd.fr. Je n’ai pas encore trouvé les stats année par année, mais vous saurez que, depuis la nouvelle version de RM (n°500, 10 juin 2010), 1700 documents ont été mis en ligne et téléchargés 122 000 fois. Si vous rajoutez à ce chiffre les renvois par les lecteurs autour d’eux (et tout le monde ne sait pas toujours se servir de scribd.fr) je peux vous dire que… ça dépote.

En 2015, nous avons envoyé aux abonnés 48 lettres, soit presque 1 par semaine (contre 49 en 2014). Et publié 290 articles (contre 294 en 2014), soit une moyenne de 6.04 articles par lettre (6 en 2014). Constance donc…

Nous pourrions faire beaucoup mieux. Mais c’est déjà pas mal, compte tenu de nos petits moyens.

Question publicité, 2015 aura été … historique (merci aux annonceurs !).

Le génie des Carpates est petit, à côté du créateur de RoissyMail

Depuis 2004 …

Rappelons que Roissymail.com existe depuis juin 2004, nous comptions alors un peu moins de  200 abonnés. La bonne nouvelle en 2015, c’est que nous avons pu “retrouver” et mettre en ligne les numéros de l’ancienne version (lettres jusqu’au n°499), que je vous invite à voir ou revoir ici.

Les raisons de ce succès dans la durée ? Les infos et analyses ainsi qu’une indépendance aussi farouche que non négociable. Ajoutez à cela un combat contre le politiquement correct et le communautarisme façon Broussy, une dose (pas assez importante d’ailleurs, d’insolence revendiquée).  Et pas une seule faute  (à part de syntaxe et d’orthographe, dues à la rapidité) d’analyse ou d’info depuis 11 ans ( 17 si l’on compte Bénéfice.net). Vive l’auto-congratulation !!

Et, quand même, sans vouloir  revenir sur un  passé révolu, mais j’ai envie de le dire ce jour, un grand merci à René Guérin, ex-directeur d’ADP, chargé des relations avec les riverains, d’avoir (après avoir attaqué notre Bénéfice.net à l’époque avec son soutien abusif à l’éphémère hebdomadaire “Roissy Horizon”) de m’avoir poussé ainsi à riposter à son véritable complot (je pèse mes mots) avec l’imagination de ce RoissyMail. Comme quoi, la concurrence, même déloyale, est toujours bonne.

Les bonnes résolutions pour 2016

Première des choses : vous apporter encore plus d’informations: je peux vous dire qu’on met en ligne à peine 20% des informations qui peuvent vous intéresser sur le Grand Roissy, tant il s’y passe de choses, tous les jours, dans tous les domaines. Cela passera par l’embauche de journaliste(s), que nous finirons bien par trouver… Et (mais ça, ça fait longtemps que je le promets), des vidéos dans les reportages, car les technologies pour les assembler sont de plus en plus simples et accessibles. Et aussi une meilleure application mobile.

Argent

A ma connaissance, le modèle économique des sites d’infos en ligne n’est pas encore trouvé. Beaucoup de formules ont été essayées, depuis des années Les sites vraiment payants comme Mediapart, multiplient les instants gratuits. D’autres, gratuits, font payer (même pas cher) la suite d’un article jugé d’une bonne actualité. D’autres sont à la limite, question comportement commercial. Je vous raconterai plus tard le mal que j’ai actuellement à me désabonner du monde.fr: scandaleux. Etc.

Pour l’heure, je ne vois qu’une solution (la même que j’ai depuis des années) : financement par la publicité (à condition qu’elle ne soit pas intempestive, comme on en voit de plus en plus), mais, en complément par les lecteurs eux-mêmes, sur la base du volontariat ou du soutien. Comme fait par exemple wikipedia (auquel j’ai donné pendant des années, mais qui ne délivre pas de factures…).  C’est légitime. Je vais donc, enfin, mettre en place un système d’abonnement volontaire, sur la base de 5 euros par mois. J’espère que vous serez nombreux à y souscrire (1000 serait bien: ça ferait 5000 euros qui tomberaient par mois: ça donnerait d’autres moyens pour faire mieux).

Autres…

Promis, juré, je vais éditer le premier numéro (papier) de “RoissyBusiness que je n’ai toujours pas eu (ou pris : un peu dilettante, le gars, quand même) le temps de terminer. Pourtant il y a de quoi faire ! Et on va commencer à mettre à jour la Carte du Grand Roissy, pour sa 8ème édition, depuis 1997. Car il va y avoir de quoi : nouveaux périmètres des interco, actualisation des projets et de leurs dates de réalisation, nouvelles dynamiques…

Puis relancer les “Vendredis d’Epiais” (ça parlera aux connaisseurs), car je trouve qu’on ne rigole plus assez ces temps-ci. Et à l’automne 2016 : grande fête pour les 20 ans de notre agence VPP. Ajoutez à cela un peu d’Afrique (je finirai bien par refaire du business au Bénin) et des voyages (je veux aller au Brésil et retourner chez Saku, en Thaïlande) : on ne va pas s’ennuyer en 2016 ! (si les p’tits cochons ne me mangent pas…).

Bien à vous tous, merci pour votre fidélité et encore une fois bonne année ! EV


Partagez cet article

Laisser un commentaire