Aprolis a un nouveau DG: Benjamin de Castelnau

Le nouveau DG d'Aprolis. 40 ans... Voyez son beau parcours en cliquant ici

Aprolis est des grands du secteur de l’équipement de manutention (chariots élévateurs et autres matériels), qui distribue en France notamment les chariots élévateurs  Cat® (Caterpillar® célèbre marque mondiale). Benjamin de Castelnau est le nouveau DG de cette entreprise, présente depuis longtemps à  CDG.

J’ai demandé à Dominique Lavenaire, responsable d’intervention service  de l’agence CDG, de décrire, mieux que je ne pourrais le faire, leur activité dans notre région. Voici :

Aprolis, est implanté sur la zone de Roissy CDG depuis près de 30 ans, et dispose d’une agence avec un atelier de maintenance dédié au suivi de nos clients de Roissy CDG et des départements 93 et 77.

Notre équipe de 15 collaborateurs est spécialisée dans la maintenance de matériels thermiques et électrique (chariots élévateurs toutes marques, tracteurs de piste, tapis bagages, nacelles élévatrices, véhicules électriques). Aprolis dispose des accès sous douane toutes zones avec véhicules-ateliers complets permettant de traiter en mobile l’ensemble des opérations de maintenance et réparations des matériels qui nous sont confiés par nos clients.

La vente, la location, la maintenance, le rachat de parcs matériels sont nos métiers et nos spécialités. Cette expertise permet à nos clients de pouvoir se concentrer sur leurs activités propres et leur garantit un suivi optimum de tous leurs matériels de manutention.

La sécurité et la formation des collaborateurs sont bien sûr au cœur des préoccupations d’Aprolis, toujours au service de ses clients.

Working on the Forklift …

Premier Blanc, à gauche... Ca date de 1983

Je sais pas pourquoi, mais j’aime bien les chariots élévateurs. J’ai appris à en manier un (c’était un “Fenwick” PEG) en Afrique, il y a 5 siècles, lorsque je dirigeais l’entrepôt frigorifique du port de Cotonou. C’était … sportif ! Je me souviens qu’une fois, le chariot était tombé, suite à une mauvaise manœuvre du cariste (excellent pourtant, mais des accidents arrivent), en allant chercher une palette au quatrième niveau.  Pas de blessés, heureusement, mais  je vous dit pas le bazar pour le remettre sur pied, dans un grande chambre froide de  – 18° ! Depuis ce temps, les engins de manutention ont considérablement évolué, techniquement et en matière de sécurité.

Et puis, y’a toujours ça :

Cliquez, ça fait du bien ...

Et  voyez les paroles et traduction ici. EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire