Jean-Pierre Blazy : “la France est désemparée”…

Lundi 11 janvier, Jean-Pierre Blazy, maire de Gonesse et député (PS) du Val d’Oise présentait les vœux de la municipalité aux personnalités. Toujours beaucoup de monde, toujours très long… Le député-maire a fait un discours centré principalement sur les attentats et, si j’ose dire, sur le “moral” des Français. Un discours, comme à l’accoutumée, où il pose davantage de questions qu’il ne fait de propositions. Et toujours … équilibriste. Avec des phrases mystérieuses de ce type : les citoyens sont tenus à l’écart avec une doctrine d’emploi de la police et de la gendarmerie où le maintien de l’ordre prime sur la sécurité publique.

Case prison

Ou encore ceci : On finit par oublier que les Français djihadistes ont le plus souvent été d’abord des jeunes qui ont vécu dans les quartiers de nos villes, sont allés à l’école de la République, puis  assez souvent sont passés par la délinquance et par la prison. Une police de proximité dans les quartiers au contact des habitants serait à même de faire du renseignement plus efficacement que les services de renseignement, surtout depuis la disparition des renseignements généraux, décidée par l’ancien Président de la République. Car si nous sommes en guerre, c’est que nous avons un ennemi, Daech à l’extérieur, mais à l’intérieur cet ennemi, il vit parmi nous, ce sont nos enfants !

Le maire a également dit ceci : Il nous faut en réalité véritablement repenser la sécurité dans une approche globale et démocratique qui ne concerne pas uniquement le terrorisme. Cela est essentiel pour refonder notre pacte républicain fissuré. J’aurai l’occasion de m’exprimer plus longuement sur ce sujet prochainement.

On va bien voir… Mais pas un mot en revanche sur les pratiques communautaristes qui, à mon avis plus qu’autre chose, sont responsables des ruptures actuelles. Pourtant J-P Blazy est bien placé pour traiter du sujetMoi aussi j’aurai l’occasion de m’exprimer plus longuement sur ce sujet prochainement, car il concerne, peut-être plus qu’ailleurs, notre région aéroportuaire.

Mais ça, c’est ma manière de voir les choses … Faites-vous une idée en lisant son discours ici. EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire