Pas d’accord sur le budget de Goussainville. Vers l’aggravation de la crise?

Contrairement à ce que j’avais espéré (revoir ici), il n’y a pas eu d’accord entre le maire de Goussainville, Alain Louis et son 1er adjoint, Badr Slassi sur le budget primitif de la ville (qui n’avait pas été adopté, une partie de la “majorité” municipale ayant voté contre avec l’opposition de droite). Cliquez ici ou sur les fotos  pour voir le reportage vidéo de VO News (Angélique Boilet et Florent Béline) diffusé hier,  où les eux protagonistes expliquent (ou plutôt campent sur) leurs positions. Et, contrairement à ce que j’avais écrit, la date butoir du 19 avril n’en était pas une.

Voici ce qui va se passer : comme le maire campe sur ses positions et ne représentera pas le budget au Conseil (faute d’accord, donc), le préfet du 95 (en partance…), Yannick Blanc va transmettre ledit budget à la Chambre régionale des Comptes (CRC) pour qu’elle émette un avis sur la sincérité et l’équilibre des chiffres présentés. Ça devrait prendre 3 semaines, peut-être moins. Une fois l’avis rendu au préfet, celui-ci pourra rendre le budget exécutoire, sans qu’il soit besoin d’un  nouveau vote du Conseil municipal. C’est la procédure légale…

Vers une crise grave ?

Elisabeth Hermanville pourrait bien tirer les marrons du feu

On peut imaginer facilement que ceux qui se sont opposés au budget vont crier au déni de démocratie. Et que va t-il se passer après ? On peut imaginer tout aussi facilement un blocage du Conseil municipal. Et dans ce cas, il y aura une demande de dissolution du Conseil auprès du gouvernement, et donc des nouvelles élections. Assurément, ça ferait l’affaire d’Élisabeth Hermanville (droite), en pleine forme, (elle été maire  dans le passé) qui avait failli être élue aux dernière municipales (à 500 voix près). Et, dans une moindre mesure, de Luc Broussy (PS) qui fait semblant de soutenir Alain Louis dans la crise actuelle. Pas besoin d’être grand clerc pour prédire qu’en cas de nouvelles élections, la gauche, dans son ensemble, serait discréditée. Pauvre Goussainville ! EV Voyez le ici PV du Conseil municipal du 13 avril, qui avait rejeté le budget primitif par 23 voix contre 15). A partir de la page 13 est évoqué le budget. On y voit les interventions des uns et des autres: c’est pas triste !  (rajout du 24/03).


Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “Pas d’accord sur le budget de Goussainville. Vers l’aggravation de la crise?”

  1. ‘ai lu le PV en entier , c’est interessant , mais on voit qu ils ne sont pas coherents ils votent contre puis pour les subventions alors que qui quiconque a des notions d économies voit que c’est une erreur , ou ils votaient contre à toutes les questions ou pour mais pas un coup non un coup oui ….

    Répondre

Laisser un commentaire