Ca va swinguer, lundi soir, au Conseil municipal de Roissy-en-France

Même si beaucoup de travail, depuis des années, y est mené, la vie municipale de Roissy-en-France (2900 habitants) est le plus souvent un long fleuve tranquille. Le maire (DVD) André Toulouse, est en place depuis 1977 et, à deux reprises, sa liste était seule, sans concurrent. Il sait bien manager ses équipes, depuis le début.Cela dit, sa succession est  “ouverte” et le maire en est bien conscient.

La semaine dernière, y’a eu un truc. Un de ses  adjoints (on taira son nom pour l’instant, mais devinez sur le trombinoscope), prétendant autoproclamé (depuis des années) à la succession du maire (il clame partout, imprudemment et d’une manière inélégante: c’est moi le prochain maire de Roissy) a envoyé, selon nos (bonnes) sources, un courrier à certains conseillers municipaux (des nouveaux…) pour s’opposer à l’un des projets municipaux en cours. Sans en parler au maire. Vous pensez bien que cela n’a pas plu du tout à ce dernier, qui lui aurait retiré illico sa délégation et a convoqué pour lundi soir (20H30, en mairie), un Conseil municipal (toujours selon nos sources, mais on n’a pas l’ordre du jour) pour élire un autre adjoint à la place de l’indélicat.  Ambiance… On y sera et je vous dirai le reste après. EV

PS: J’rigole…

Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “Ca va swinguer, lundi soir, au Conseil municipal de Roissy-en-France”

  1. Bonjour Eric.
    Un coeur noble ne peut soupçonner en autrui
    la bassesse et la malice qu’il ne sent point en lui. (Esther) de Racine. Amitiés à toi et à André. Philippe

    Répondre

Laisser un commentaire