Anthony Arciero investi par “Les Républicains” pour les prochaines législatives

Ouf ! Le bruit courait, dans le microcosme, que Paternotte allait être (ré) investi par le parti “Les Républicains” (ex-UMP) du Val d’Oise  pour les législatives 2017 , dans la 9ème circonscription, actuellement détenue par J-P Blazy (PS).

Cette fois, contrairement à 2012, il semble que les instances LR aient fait attention. Elles ont investit le jeune Antony Arciero (30 ans), conseiller municipal de Survilliers et, récemment élu (brillamment) conseiller départemental du canton de Goussainville. Un jeune homme passionné de politique depuis plusieurs années :  il a été longtemps le chef des Jeunes UMP (remplacé cette année par Edwina Manika : revoir cet article du Parisien à ce sujet).

Même si l’on sait depuis longtemps que la valeur n’attend pas le nombre des années, il peut d’ores et déjà compter sur un soutien de taille: André Toulouse, maire de Roissy-en-France, sera président de son comité de soutien.

Anthony a été à l’origine (avec deux de ses amis : Clément Gouveia, conseiller municipal de Fosses et Mawime Thory, conseiller municipal de Montmorency) d’une récente tribune cosigné de 30 “jeunes LR” dans “le Monde” intitulée : “Candidats à la primaire de droite, n’oubliez pas la jeunesse !”. Plutôt inhabituelle dans le ton, j’ai relevé le morceau suivant :

La surprotection des uns finit par causer le chômage et la précarité des autres. Grands perdants de l’histoire, nous sommes dans l’incapacité d’envisager sereinement l’avenir : comment songer à s’installer, à fonder une famille lorsque l’horizon est si brumeux ? Nous demandons donc à nos candidats de s’engager en faveur d’une réécriture intégrale de l’absurde code du travail, censé protéger l’emploi mais qui finit par le détruire.

Je trouve ça plutôt pas mal (voir l’intégralité de la tribune ici), plutôt bien même. Mais en même temps, on peut se demander (ou demander à Anthony) pourquoi ils n’ont pas pensé à écrire de tels propos avant 2007…?  EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire