Christophe Wantuch, directeur du Mercure Roissy Village, a dignement fêté son départ en retraite

Le voici! (foto Robert Delpit)

Bonjour Monsieur VEILLON,

Je suis arrivé à Roissy en février 2013 et depuis je suis passionné par vos news toujours bien documentées. Je ne vous connais que de réputation mais vous semblez ne jamais vous arrêter. Quelle énergie ! J’aurai plaisir à partager avec vous lors d’un déjeuner ici ou d’un simple rendez-vous à votre convenance. Bien à vous.

Voici le premier contact (par mail) que j’ai eu avec Christophe Wantuch, directeur du Mercure Roissy depuis février 2013 donc, jusqu’à… mercredi dernier. Je l’ai revu plusieurs fois (pas assez, finalement) pendant ces trois années, et à chaque fois fois, ça n’a été que du bonheur. Très pro bien sûr, souriant, aimant parler (y compris en italien, qu’il parle couramment), même parfois trop vite, s’intéressant à tous les sujets, esprit libre, tolérant (mais jamais dupe…), le tout avec une bonne surcharge pondérale d’humour.

D’emblée il a participé à la vie locale notamment au sein de l’Office de Tourisme dont il était le vice-président.

Joli cadeau (foto Robert Delpit)

Mardi 22, il a fêté joyeusement son départ en retraite avec amis et collègues. Le maire de Roissy André Toulouse, et plusieurs membres du conseil municipal (dont Patricia Petit, nouvelle adjointe au maire, accompagnée de son mari Patrick, le président de l’Office de Tourisme) étaient là, ainsi que votre serviteur, accompagné de  Nina, la fille de Bignon, venue tout juste du Bénin pour les vacances.

L’ambiance était là, façon Cuba : orchestre, vrai perroquet avec des plumes, Cadillac, panama, mujitos (il semble que la marque Havana Club ait investit la rue des hôtels de Roissy…). Les gens ont dansé (entrainés par une superbe créature), c’était très tropical (et ça changeait d’une mémorable soirée bigouden tenue au même endroit en 2014…).

La deuxième c'est Nina

Puis le buffet tropical fut ouvert et seuls quelques happy few (dont Nina et moi) ont pu s’assoir à la grande table (dans une salle à part) autour du futur pensionné. Ça faisait très Cène…  Grand moment pendant le repas où Thèrese Gray prend Nina (16 ans) pour… ma femme !

On l’a revu  au Trophée de golf le jeudi suivant (Mercure était un des partenaires) et on reste en contact (il s’est inscrit sur RM avec son adresse perso) et on est copains sur FB…

Merci Christophe, pour cette belle soirée. Arrivederci ! E buona pensione !  Bonne emerytura (euh?) ! EV

Patricia Petit, Christophe, André Toulouse, Bernard Vermeulen (conseiller municipal délégué)foto R. Delpit

Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “Christophe Wantuch, directeur du Mercure Roissy Village, a dignement fêté son départ en retraite”

Laisser un commentaire