Camelinat à Mitry-Mory ! Choses Publiques…

Voyez le wikipedia de Camélinat

Retrouvée cette foto que j’avais prise début 2002.  Cette plaque dédiée au célèbre communard Zéphirin Camelinat, est située au bas d’un immeuble communal du parc de la Villette-aux-Aulnes, à Mitry-Mory. J’avais prévu, à l’époque, de faire un article sur ce parc dans le mensuel gratuit (éphémère: 3 numéros) Choses Publiques. Voyez le premier ici et le dernier là.. Ça avait été un succès, pourtant: 25 000 ex (non : 30 000), distribués dans les boites aux lettres de Tremblay et de Villepinte, équilibré par la publicité. J’ai retrouvé les archives de Choses publiques dans le déménagement : beaucoup de gens s’étaient abonnés bénévolement (15 € minimum par an, mais certains donnaient plus : voir ci-dessous). L’argent est toujours là, sur un compte spécial (faudra que je pense à dissoudre le “Club” et donner l’argent à une association). C’était passionnant, les gens nous appelaient, venaient nous voir (notamment tous les politiques du coin), nous écrivaient, tous appréciaient les infos “très locales”… On avait un site internet (fermé depuis).   J’avais voulu étendre la diffusion à Mitry, Aulnay, Vaujours… Mais ça faisait trop de travail, il fallait plus de moyens humains, et j’avais pas assez de sous (comme d’hab…). On a arrêté, la mort dans l’âme. Un de mes rares regrets dans l’histoire de notre agence VPP.

Un des bulletins d'abonnement

Pour revenir à Camélinat, il est un peu oublié (mais il y a des rues à son nom : celle d’Aulnay a été débaptisée récemment). Il fut un membre important de la Commune de Paris (directeur de la Monnaie de Paris), et plus tard, après avoir contribué à la naissance de la SFIO, il fut parmi ceux qui fondèrent le PCF en 1920. D’où sa présence sur cette plaque à Mitry-Mory (toujours communiste !). Je crois me souvenir qu’il y a une société d’études historiques à Mitry (ou à côté): peut-être en saura t-on un peu plus sur les circonstances de cette plaque.  EV

Allez : le numéro 2 de Choses publiques (cliquez, comme ça vous pourrez me voir en … garde à vue !)


Partagez cet article

Laisser un commentaire