Une bonne année 2017 ? En tout cas à vous souhaiter

Très franchement, mais je le fais volontiers, dur de souhaiter une bonne année, après tous celles qu’on a vécues depuis… 5 ans au moins. Heureusement, globalement, le Grand Roissy est là, ne se lamente pas, travaille et se développe, quasiment tout seul, comme depuis 1974, au bénéfice de tous (emplois, ascension sociale, retombées fiscales et donc plus d’argent, d’équipement, de services pour les habitants de nos collectivités locales).

Maintenant, la période est difficile. Entre les innombrables islamistes d’ici ou d’ailleurs qui nous tuent et veulent continuer à nous tuer (alors qu’on les accueillent à grands frais), une Europe inexistante (qui fait des réunions), une classe politique française globalement d’une médiocrité grandissante en continu, il y a de quoi s’inquiéter. Qu’elle continue comme ça, et nous aurons, si ce n’est cette année, le FN au pouvoir, comme je n’ai cessé de l’écrire depuis 20 ans. Bah ! cette classe politique, en pleine carence conceptuelle, en grande partie corrompue (Cahuzac et autres),  pourra enfin alors avoir un vrai programme : l’antifascisme ! Et elle sera ravie…

Mais votre RoissyMail, chers lecteurs, est toujours là, communiquant, toujours optimiste, toujours bandant, et jamais dupe.

En 2016, nous avons envoyé 45 newsletters à nos (toujours, c’est pas assez … ) 6000 abonnés. Soit 3 de moins qu’en 2015 (revoyez ici), mais 318 articles contre 290 en 2015. Le nombre de documents téléchargeables sur scribd.com et passé de 1700 à 2000. C’est bien, ça sert à tout le monde. La fréquentation reste toujours stable, entre 60 et 100 000 visiteurs uniques par mois.

On fêtera, en février sûrement, les 12 ans et demi de ce Roissymail, la 8ème édition de la carte du Grand Roissy Le Bourget, les 20 et demi de notre agence VPP, et, tant qu’à faire les 63 (en avance) de votre vieux serviteur.

Bon courage à tous : il n’y a pas de fatalité, que de la volonté. EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire