RoissyMail “organe du FN” ? Contre tous ceux qui ont encouragé la montée du FN depuis 30 ans

cliquez ...

Le 13 février dernier, j’ai publié dans RoissyMail  numéro 905 un article où j’évoquais, en les condamnant, les violences urbaines qui nous ont affecté dernièrement. J’ai reçu un commentaire d’un certain Jean-Louis Karkidés (un ancien gauchiste d’Aulnay, reconverti comme beaucoup dans le pseudo activisme « écolo, citoyen etc. », une sorte de cousin de mes p’tits loup). Ce commentaire posait la question: Roissymail, organe du FN ?

J’ai volontiers autorisé ce commentaire comme vous pourrez le voir (avec plaisir même). Il m’a donné l’occasion de faire cet article (qui pourrait être plus complet) que je voulais publier depuis longtemps.

Depuis 1972, date la création du Front National, celui-ci n’a jamais cessé d’occuper une place de plus en plus importante dans le paysage électoral français, pour en arriver là où nous en sommes. Je me souviendrai toujours, en 2002, la veille du premier tour des présidentielles, un habitant du Vieux Pays de Tremblay (où j’avais mes bureaux à l’époque), était venu me voir. Je ne me souviens plus de son nom mais je me souviens bien qu’il travaillait à ADP. C’est un Français d’origine arabe,bien intégré, propriétaire d’une belle maison. Ce qui ne l’a pas empêché d’être au moins une fois victime de propos carrément racistes de la part de gens de gauche du vieux pays, lors d’une scène où j’avais été témoin. J’en avais été choqué et lui avais exprimé toute ma sympathie.

Il était venu ce samedi me dire ceci : « Monsieur Veillon, je crois que Le Pen sera au deuxième tour». J’avais presque éclaté de rire en voulant le rassurer : mais non c’est pas possible!

On connaît la suite.

Le Front National, je le rappelais, en est à un niveau historique en matière électorale. Comment en est-on arrivé là ?

J’écoutais l’autre jour Pierre Laurent, secrétaire du PCF, chez Bourdin. Celui-ci lui a, une fois de plus demandé comment il expliquait le succès du vote FN, notamment chez les ouvriers. Laurent répond alors, péniblement, que c’est parce que les gens étaient déçus des promesses non tenues. Bourdin aurait dû alors lui demander pourquoi il ne votent pas communiste…

Mon analyse est la suivante: depuis… 30 ans, les discours de la plupart des politiciens sont inaudibles parce que caractérisés par une langue de bois devenue insupportable. Il y aurait des milliers d’exemples à donner. En plus, ils sont complétement hors de la réalité, hors-sol comme j’aime à dire, et souvent ignorent des choses que tout le monde connait. Rappelons El Khomeri, “ministre du travail” et ses CDD (un scandale), Copé et ses pains au chocolat à 15 centimes, mais aussi, c’est passé inaperçu  le député (LR) Hervé Mariton qui déclarait voici quelques mois, toujours chez Bourdin, que ce n’était pas la peine de vouloir supprimer les charges sur les petits salaires car selon lui elles n’existent plus. Ce qui est archi faux même sur le SMIC, il y a des charges ! J’ai engagé le fils de ma femme 3 semaines au mois de juillet dernier, sur la base du SMIC : salaire net 869.36 €, charges salariales 247.51, patronales 192.95 soit au total 440.46 € … Ou encore, “les hausses de taxes sur le carburant seront intégralement compensées par des baisses » (Michel Sapin, ministre des finances, juste avant les dernières élections régionales).

Il y a d’autres choses: les promesses non tenues (Sarko et son karcher, ses 35 heures, le  “mon ennemi c’est la finance” de Hollande), une volonté systématique de minimiser les problèmes  (ex : les violences urbaines, l’immigration en augmentation continue…), une démagogie effrénée dans tous les “camps”, l’Europe (je suis un européen convaincu, de la première heure) qui n’a pas fait le job, les scandales à répétition et le sentiment d’impunité de cette véritable caste “politique” (cf. la dernière loi votée sur la prescription pénale pour les parlementaires).

Des fascistes et des racistes partout

Tout cela (il y aurait encore à dire tant de choses !) a éloigné les gens de la politique (rappelez-vous le vote “Coluche”). Chaque jour que dieu fait, le FN ramasse la mise, même sans rien dire. Je me souviens, il y a quelques années, j’essayais, autour de moi (il y a des votants FN forcément autour de vous, déclarés ou non) de dissuader ceux qui me disaient qu’ils allaient voter FN, en leur rappelant d’où ce parti venait, notamment. Je ne le fais plus car je perds mon temps: il n’y rien à faire.

Encore une chose, pour revenir à “RoissyMail organe du FN”. Je ne compte plus le nombre de fois où l’on m’a accusé d’être tantôt facho, tantôt raciste, souvent les deux à la fois. J’ai réagi souvent, comme ici et. Et prenez aussi le temps de bien lire ça, notamment mon édito qui mentionne un incident quand j’étais à la mairie de Tremblay. Tout récemment encore, sur mon facebook (perso), je répondais a un avis d’un de mes correspondants FB sur Christiane Taubira (que je n’aime pas du tout) en proposant qu’elle aille continuer à militer pour l’indépendance de la Guyane (ce qu’elle avait été en 1978 et après) et aussi qu’elle fasse une tournée internationale en faveur du mariage pour tous, en commençant par le Sénégal (pays qui rejette catégoriquement ce mariage). En fait, je n’avais pas vu, ce dialogue était sur le mur de quelqu’un que je  connais pas. Réponse de celui-ci sur mes propos : “Si je comprends bien, M. Veillon, vous n’aimez ni les femmes, ni les blacks (sic on dit black au lieu de noir, à gauche, ce qui est très révélateur), et les Sénégalais et encore moins le mariage pour tous ? Fermez l’ban !

Ajouté au reste, ce terrorisme “intellectuel”, venant spécialement de la gauche, mais aussi des “bien-pensant” de tous poils, a conforté les votants FN. Ne dit-on pas, sans arrêt, à gauche, “la droite et l’extrême-droite“? Donc si vous êtes à droite, vous êtes aussi à l’extrême-droite, CQFD.  Et les mêmes de voir des racistes partout. Vous critiquez un Noir (cf Taubira) ? Vous êtes raciste, point. Et encore, j’ai de la chance ! Combien de fois m’a t-on dit : au moins toi tu peux dire certaines choses, tu as une femme noire…!

Eh bien voilà. Qu’ils continuent comme ça et, si ce n’est ce coup-ci, ça sera une prochaine fois : le FN sera au pouvoir et ça sera bien de leur faute (mais pas de la mienne). Ce qui ravirait, objectivement,  toutes ces bonnes âmes qui, faute de mieux, pourront (ils adorent ça), appeler au front anti-fasciste ! Quel déclin pour la France ! EV

Partagez cet article

3 réflexions au sujet de “RoissyMail “organe du FN” ? Contre tous ceux qui ont encouragé la montée du FN depuis 30 ans”

  1. Bonjour,
    Quelque chose que je ne comprends pas.
    Qu’avez-vous contre les “activistes” “citoyens” ?
    Je ne connais pas Monsieur Karkides, mais je pense que toute forme d’engagement (politique, associatif, citoyen, humanitaire …) est respectable. Préférez-vous une France de moutons ?

    Répondre
  2. j’ai lu avec grand soin ton édito Eric’ et je suis surpris qu’après tant d’années de combats politiques tu t’étonnes encore de ce genre de situations et de commentaires. En premier lieu , toi si ma mémoire est bonne tu as fait des études d’histoire et du fait tu n’es pas sans savoir que celle-ci bredouille. Elle avance au fil du temps tel un scolopendre ; sa queue rejoint sa tète à chaque pas un coup sur deux , ce qui n ’empêche pas la bête de progresser; Il en va de même de l’histoire. celle-ci accélère , ralenti , recule mais fini toujours par avancer.L’humain est ainsi fait que sa vision politique franchi rarement l’univers de son ego-centrisme. la tentation populisme n’est pas un épi-phénomène national , il est mondial. C’est en quelque sorte une réaction de rejet face à l’évolution naturelle des sociétés. Si l’homme avait une conscience sociale il y a longtemps que nous aurions atteint ce fameux socialisme dont rêvait Marx.La transition provisoire de la dictature du prolétariat n’était que la preuve flagrante que l’homme n’est pas encore prés à L’autogestion;Quand aux politiques qui nous gouvernent et nous abreuvent de fausses promesses depuis tant d’années, ils sont loin d’être l’émanation des urnes démocratiques ; ils sont une oligarchie qui ont fait de la politique un métier rentable et cela commence à se voir. Ceci expliquant cela le dégoût électoral se traduit de deux manières : l’abstention et le vote provocation? Si l’on rajoute à ça la bêtise de la masse en général , l’égoïsme de la plupart , le manque de mémoire ( 1 jeune sur trois ne sait pas ce qu’est le 14 juillet) et le manque d’éducation ( a qui la faute ) on arrive à ce paradoxe où le quidam moyen vote et pense à l’inverse de ses intérêts les plus fondamentaux. La faute en incombe c’est sur pour une bonne moitie à nos politiques et l’autre moitié à nous même qui sommes incapables de voir les choses autrement que par le mauvais bout de la lorgnette. En conclusion l’homme est trop con pour vivre libre et malheureusement il récolte aujourd’hui comme par le passé le fruit de sa médiocrité; Si j’étais croyant je ne prierais même pas pour lui , il ne le mérite pas.Seule la révolution est belle , le reste n’est qu’ennui !

    Répondre

Laisser un commentaire