Comment Céline Pina a dégommé le référent “En Marche” du Val d’Oise, Mohamed Saou

Mohamed Saou, ex référent de En Marche dans le Val d'Oise

Céline Pina, ancienne élue PS de Cergy-Pontoise est connue pour ses prises de position contre les islamistes et pour la laïcité. Elle est très active sur les réseaux sociaux, en particulier facebook, où elle compte des milliers de friends. Le 5  avril, d’une manière assez virulente on peut dire, elle a mis en cause sur son mur Facebook Mohamed Saou, qui est le référent du mouvement d’Emmanuel Macron « En Marche ». Elle lui reproche son engagement à ses yeux trop islamistes en publiant quelques messages postés sur Facebook notamment l’un où il écrit qu’il n’est pas Charlie et qui ne l’a jamais été.

En même temps Céline Pina a prévenu l’entourage d’Emmanuel Macron. La réponse ne s’est pas faite attendre : dans un tweet, Aurore Bergé, qui fait partie de l’équipe de campagne de Macron a été claire :

Comme j’avais suivi ça, j’ai appelé M. Saou pour avoir son sentiment. Il habite Goussainville et est professeur d’histoire-géo à Garges.  Il m’a dit alors qu’il venait lui-même de mettre “en retrait”, et m’a envoyé le communiqué qu’il venait de publier (à voir ici) dans lequel il réfute les accusations de Céline Pina et se présente comme “français, musulman et républicain”.

“Soit ils me gardent, soit ils me sortent”

Victoire donc pour Céline Pina qui, du coup, a voulu se rendre dans un café de Cergy où se tenait, le lendemain 6 avril une réunion des “Marcheurs” à l’occasion du passage d’E. Macron sur L’Émission politique”de France 2. Mais elle n’a pas pu y rentrer et s’est plainte d’avoir été insultée. Pour couronner le tout, interrogé lors de cette émission, E.Macron a souligné le “travail remarquable” de M. Saou… Ce qui lui a peut-être mis un peu de baume au cœur, mais il a déclaré hier à Libération (voir ci-dessous) : “soit ils me gardent, soit ils me sortent”.  Ambiance… EV

voir l'article de F. Durupt à ce sujet, publié hier soir sur Libération.fr
Partagez cet article

Laisser un commentaire