Le Conseil départemental a créé l’association “Seine-et-Marne Ensemble”: quel intérêt?

Très franchement, j’ai pas tout bien compris. Dans sa dernière séance (28 avril) , le  conseil départemental de Seine-et-Marne a voté la création d’une association nommée Seine-et-Marne Ensemble, regroupant outre lui-même les 17 communes 77 de la CA Roissy Pays de France et les 20 communes de la CC Plaines et Monts de France. Vous pourrez voir ça dans le dossier de presse (page 7) ou cliquant en bas), où l’on peut lire notamment une déclaration du Président Barbaux : “les 17 communes seine-et-marnaises ne doivent pas être lésées par le projet de territoire de la Communauté d’agglomération de Roissy Pays de France. Quant aux 20 autres communes restées seules, elles ne doivent pas être appauvries par voie de conséquence. Il est donc crucial que le projet de territoire de la Communauté d’agglomération Roissy Pays de France soit en adéquation avec la vision du territoire des 17 communes, élargi aux 20 communes de Plaines et Monts de France. Maintenir l’intégrité de la Seine-et-Marne et permettre aux communes du Département situées autour de l’aéroport de Roissy de faire entendre leur voix : là est l’enjeu ! ».

C’est pour le moins étonnant. On se souviendra que l’État avait “imposé” la fusion des anciennes CA Val de France et Roissy Pays de France (95) auxquelles il avait adjoint 17 communes de Seine-et-Marne (sur les 37 que comptait l’ancien périmètre de la CA Plaines et Monts de France (PMF). S’en était suivi une longue bataille de PMF, contre la volonté de l’État. Au dernier moment, le préfet de Région avait finalement accepté que les 20 communes de PMF rejoignent la fusion. Mais le jusqu’au-boutisme de certains (notamment celui de l’ancien président de  PMF, Bernard Rigault, maire de Moussy-le-Neuf) a fait en sorte que les 20 communes ne rejoignent pas l’ensemble. Le préfet en avait pris acte. C’est la situation actuelle.

Depuis les choses ont bien évoluées. Les 17 communes incluses dans la nouvelle CA Roissy Pays de France (RPF) ont joué finalement le jeu. Le président de RPF, Patrick Renaud, fut élu à l’unanimité et les deux budgets (2016 et 2017) ont également été adoptés à l’unanimité. Et je peux vous dire que l’ambiance de travail est excellente que ce soit au quotidien qu’au sein du Conseil communautaire. Et les relations entre RPF et PMF sont très bonnes. C’est pour cela qu’on peut avoir du mal à comprendre les inquiétudes du Président Barbaux (les 17 communes seine-et-marnaises ne doivent pas être lésées…). Car ces communes ne sont en rien lésées, bien au contraire. Et la CC PMF siège dans l’association des Collectivités du Grand Roissy.

De même qu’on peut avoir du mal à comprendre le Conseil départemental quand il annonce (dans le document cité) qu’ il est également prévu en 2017, de contribuer à l’association par le biais de la réalisation d’une étude. Celle-ci portera sur l’élaboration d’un projet de territoire destiné à définir une vision d’aménagement et de développement du territoire seine-et-marnais situé à l’Est de l’aéroport… BonEV

Cliquez pour lire le communiqué issu du dossier de presse
Partagez cet article

2 réflexions au sujet de “Le Conseil départemental a créé l’association “Seine-et-Marne Ensemble”: quel intérêt?”

  1. Oui, tu as raison Eric, c’est bizarre de la part d’un Conseil Départemental d’appeler une association “Sine et Marne”. Seine et Marne aurait été mieux, en choisissant le nom d’un département, quand même !

    Répondre

Laisser un commentaire