Crise à l’Office de Tourisme ! En sortir au plus vite !

En janvier j’avais publié un article intitulé : “l’Office de Tourisme commence bien l’année” (revoir ici). Je ne sais pas, mais c’est peut-être ça qui lui a porté malheur. Il y a crise ouverte, depuis plusieurs mois, à l’Office de Tourisme “Clé de France” (Roissy-en-France rejoint depuis peu par Luzarches et Ecouen). Je ne voulais pas en parler, parce que c’est désagréable. Mais je suis obligé de le faire car ça dure et beaucoup d’entre vous ne comprenaient pas que je ne donne pas l’info. D’autant que je ne compte plus le nombre d’articles élogieux que j’ai pu publié sur l’Office (faites “office de tourisme” sur le moteur de recherche ici (en haut, à droite) et vous verrez). C’est un organisme (association 1901, créée et soutenue par la mairie de Roissy depuis … 10 ans +) efficace, imaginatif et qui sert beaucoup la promotion du territoire , bien au-delà de ses limites. Petite structure “parapublique”donc, qui fonctionne, contrairement à beaucoup d’autres (je pense notamment à la “Maison de l’Emploi et de l’Entreprise” : voyez son site, pitoyable ici, mais j’y reviendrai) très bien et qui fait le job et en plus dans le sourire et la bonne humeur (du moins jusqu’à cette crise).

En gros, la raison est une opposition frontale et désormais irréconciliable entre le nouveau président de l’Office Patrick Petit et le directeur (depuis le début) Thierry Bogaczyk. Ce dernier reprochant, ça fait un moment, au premier de faire …. le boulot de directeur. Rumeurs, harcèlement au travail, mauvaise ambiance… Un médecin du Travail est même venu sur place pour enquêter, aurait remis un rapport qui serait accablant pour le Président Petit (celui-ci est injoignable depuis 10 jours). Toujours est-il que le directeur est en arrêt maladie depuis bientôt… 4 mois et que, a t-on appris de bonne source, trois des collaboratrices de l’Office sont aussi, depuis peu, en arrêt et auraient remis tout récemment, une lettre de …6 pages au maire, André Toulouse.

Celui-ci, au début de la crise (des crises en fait, ça a commencé l’an passé) a soutenu le président Petit, tout en cherchant à apaiser les choses. Aujourd’hui la donne a changée. Le maire ne soutient plus P. Petit, qui fait pourtant de la résistance. Il est question, selon de bonnes sources en mairie,  de réunir un Conseil d’Administration de l’Office pour clarifier les choses. A suivre, malheureusement. EV

Partagez cet article

1 réflexion au sujet de “Crise à l’Office de Tourisme ! En sortir au plus vite !”

  1. Monsieur Veillon,
    J’ai lu, depuis mon lieu de vacances, avec grand intérêt votre article sur l’Office de Tourisme de Roissy (et particulièrement dirigé sur Monsieur PETIT.)
    Pour avoir travaillé à ses côtés avec de nombreuses personnes, je trouve absolument inadmissible qu’une personne soit traitée injustement de cette façon et de surcroit alors que l’on est bénévole.
    Je ne savais pas que prendre des initiatives, aller de l’avant et concevoir des projets pour faire avancer l’office de tourisme était une rébellion …. Une prise de pouvoir …. Envers qui …. Personne puisque le directeur n’était plus à la barre depuis pas mal de temps et à diverses reprises en maladie, la dernière fois depuis plus de quatre mois.
    Quand on doit gérer un poste de Président et pallier pendant de longs mois à l’absence de son directeur, il faut , vous le comprendrez être d’en l’oser dire car cela fait partie du rôle de n’importe quel manager.
    Comme moi, vous saviez très bien que des personnes peuvent manipuler d’autres personnes.
    Pour ma part, je participais aux actions de l’ OT depuis plus de 10 ans) avec de nombreux bénévoles de l’Office de Tourisme (bravo pour les masques pour certains et/ou certaines) avec d’autres personnes et avec Monsieur Patrick PETIT (+ 5 ans) .
    Une association relève du droit privé et suite à de continuelles ingérences, il devenait très difficile de travailler en toute quiétude.
    Au vu du climat qui régnait, c’est par entière solidarité que nous avons démissionné afin de soutenir Le Président Monsieur PETIT dans cette terrible épreuve pour lui-même et sa famille, contre cette soudaine machination car comme vous le savez et malgré tout l’amour que nous portons à notre office, nous ne sommes que des bénévoles.
    Bizarre que cela soit intervenu juste après la fusion très réussie des trois OT où Monsieur PETIT a donné tout son temps, toute son énergie. A l’issue de cette fusion, tout le monde était ravi, se congratulait, même le personnel de l’ O.T qui a été mis largement en valeur lors de l’assemblée générale constitutive.
    En fin de compte être bénévole n’est peut-être pas un rôle à prendre à Roissy.
    Je souhaite que mon commentaire soit pris en compte entièrement.
    Meilleur souvenir à mes amis lecteurs de Roissy Mail
    Cordialement.
    Thérèse GRAY
    Ex-vice-présidente de l’Office de Tourisme de Roissy en France.

    Répondre

Laisser un commentaire