Le sénateur Arnaud Bazin a fait supprimer le “prêt” de 1.7 milliard par l’Etat au CDG Express

Arnaud Bazin à la tribune du Sénat

On se souviendra (revoir ici), que le gouvernement avait fait adopté (en vitesse…), par l’Assemblée nationale, un amendement, dans la première lecture de la loi de finance 2018, qui autorisait le gouvernement à “prêter” 1.7 milliard d’Euros au consortium chargé de construire le  CDG Express. Tout ça sur fond de menaces sur la ligne 17 du Grand Paris Express.

Eh bien, en deuxième lecture au Sénat, lundi dernier, Arnaud Bazin, nouveau sénateur du Val d’Oise (et ancien président du Conseil départemental) a fait adopter un amendement qui supprime ce “prêt”. Joli coup… Voyez la discussion ici (sur article 25) et le communiqué publié par Arnaud Bazin . A noter que les sénateurs LREM ont voté contre l’amendement. Bon, on sait que l’Assemblée nationale, qui a toujours le dernier mot, va rétablir le “prêt”…  EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire