Ligne 17 : mobilisation tous azimuts

voyez la lettre ouverte au président de la République

On est toujours dans l’incertitude sur le “report” ou non de certaines lignes du futur métro Grand Paris Express (GPE) et singulièrement des lignes 16 et 17, qui concernent directement le Grand Roissy. A priori, L’association “Entreprendre à Tremblay” a récemment publié une lettre ouverte au Président de la République lui demandant “instamment” de maintenir la ligne 17 dans les délais prévus (2024).

Dans une interview au journal l’Opinion du  5 décembre, Nicolas Sarkozy, initiateur du projet Grand Paris, revient sur la question et conteste notamment la thèse qui court en ce moment, selon laquelle le surcout annoncé du GPE plomberait les comptes de la France en vue de la réduction du déficit à 3% du PIB (il a raison : il s’agit d’un investissement! ).

Et en même temps” (selon l’excellente formule des vrais journalistes de BFM TV), l’Etat souhaite maintenir dans le budget 2018 un” prêt” (une astuce, certainement, des as de Bercy, pour que ça ne tombe pas dans le déficit…) de 1.7 milliard pour financer la société qui va construire le CDG Express.

Au  sénat, le sénateur du Val d’Oise Arnaud Bazin a enfoncé le clou en faisant voter à nouveau un amendement supprimant cette disposition: voyez le communiqué ici (avec une belle coquille…) et surtout, surtout, (merci à Yohann Ettoré de l’avoir postée sur son FB) son intervention ci-dessous au Sénat : tout est dit et bien dit. EV

voir l'intervention d'Arnaud Bazin
Partagez cet article

Laisser un commentaire