Les architectes lauréats du concours Europa City ont présenté leurs projets au 104. Quid de la piste de ski?

Mercredi dernier,  les architectes  lauréats du concours lancé par Europa City (revoir ici)  ont présenté au public leurs projets. Ça se passait au “104” , le bel espace culturel de Paris. En présence notamment de Vianney Mulliez, président d’Immochan (qui conduit le projet avec le groupe chinois Wanda), et Damien Robert, directeur général délégué de Grand Paris Aménagement (aménageur de la ZAC du Triangle de Gonesse. J’y suis allé faire un tour. Beaucoup de monde était venu. Viannet Mulliez a déclaré : “jamais Immochan  et Wanda ne renonceront à ce projet“, histoire de bien mettre les choses au point.

Benoit Chang, DG d'Europa City, Vianney Mulliez et Damien Robert

Bjarke Ingels, l’architecte danois maître d’œuvre du projet a fait une présentation aussi enflammée que longue. Puis des tables rondes avec chacun des lauréats se sont succédées. Voyez le compte rendu qu’a fait le Journal du Grand Paris, très complet, ainsi que le communiqué publié par Europa City (à la fin se trouvent des liens pour voir les différents projets .

Bjarke Ingels, pendant sa présentation

On se réjouira ici, de la mise au point de Vianney Mulliez. on suit le projet depuis le début (10 ans). Immochan a dépensé beaucoup d’argent pendant tout ce temps, et on aurait pu penser que, vu les bâtons mis dans les roues,  ils jetteraient l’éponge. Eh bien non. Bravo !

La piste de ski ?

Dans le même temps, dans une interview à France 3, Vianney Mulliez est revenu sur le projet de piste de ski artificielle. “C’est aujourd’hui, objectivement, un point de crispation“, constate-t-il. “C’est d’ailleurs étonnant. L’impact environnemental d’une piste de ski est largement inférieur à celui d’une patinoire” a t-il rappelé fort utilement tout en notant que si cette piste devenait un “point de crispation” , elle pourrait être reconsidérée.

Ce qui, à mon avis, serait bien regrettable. Un tel équipement pourrait servir à ceux, nombreux dans notre région, n’ont pas les moyens d’aller aux sport d’hiver. Il faudra d’ailleurs, à ce propos, que mes Ptits Loup fassent un bilan carbone de ceux (dont eux et leurs petits enfants…) qui vont passer une semaine dans les montagnes…

J’étais allé voir, lors de mon séjour à Dubaï, la fameuse piste de ski (foto)  installée dans un centre commercial. Impressionnant (et très fréquentée).

Voyez l’interview à France 3 en cliquant dessous. EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire