Les départements d’Ile-de-France et la Région demandent un audit indépendant sur les comptes de la Société du Grand Paris

cliquez pour lire le communiqué

Rappelez-vous ? Dernièrement, je me demandais (revoir ici) pourquoi les élus départementaux et régionaux, qui font partie du Conseil de Surveillance de  la Société du Grand Paris (SGP) n’avaient pas, depuis toutes ces années, bougé sur la situation financière de cette SGP. Et bien, à lire le communique publié le 10 avril, voici pourquoi: “Les élus considèrent qu’ils n’ont pas été en mesure, faute de disposer de quelque information que ce soit, de jouer le rôle de contrôle et de codécision qui leur est pourtant reconnu par les statuts de la Société du Grand Paris. En bouleversant, sans aucune concertation avec les élus ni avec la population, le calendrier de réalisation du Grand Paris Express, et en passant sous silence les causes réelles de cette décision, l’Etat a rompu brutalement l’équilibre de gouvernance et la relation de confiance qui avaient, jusqu’ici, permis l’avancement du projet“.

Hum… La dernière phrase semble en contraction avec la première…

Les élus demandent donc, dans ce communiqué, que soit lancé un audit financier et technique sur la situation à la SGP et annoncé que, lors de la séance du Conseil de Surveillance du 9 avril, voté contre la validation du futur nouveau Président de la SGP, (Thierry Dallard , voir ici) , pour protester…  A suivre… EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire