EuroPasdutout : pas du tout terrible. Boulanger dans le pétrin

voici ce qu'il y avait sur la une de leur site, hier. Cliquez pour tout voir

Suite à ma question posée dimanche matin, les choses n’ont pas trainées.  Hier Pierre Kuchly a réagit dans un mail :

Lors de la conférence de presse de dimanche 27/05 à propos du projet du triangle de Gonesse, j’ai été interpellé à propos de l’information diffusée par le collectif EURO PAS DU TOUT sur son site internet (https://www.europacity-europasdutout.com/2018/04/27/emploi-europacity-menace/)

​Ce collectif s’appuie sur une étude publiée par la CCI Paris Ile de France (sans donner aucune indication ni référence à ce sujet) pour soutenir qu’Europacity est une menace pour l’emploi des commerçants. L’étude concernée est au final la publication n°201​ de mars 2018​ du CROCIS, l’observatoire de la CCI Paris Ile de France, intitulée “Le paysage commercial du Grand Paris ​: entre stabilité et mutation sectorielle ​ ” que je vous invite à lire.  Il est issu d’un travail de recensement des cellules commerciales.

La comparaison de l’étude et de l’interprétation qui en est faite par le collectif est parfaitement claire : L’étude ne montre pas “la très grande fragilité du commerce dans le département de la Seine-Saint-Denis” mais ​de manière beaucoup plus précise :

– un maintien du nombre de commerces actifs sur le 93 à la différence de tous les autres départements (hors Paris) entre 2002 et 2017

– un niveau de vacance commercial élevé et en progression mais dans un contexte d’élévation globale de ce taux à l’échelle du Grand Paris dans son ensemble depuis 2008 (difficultés des commerçants mais aussi travaux sur les locaux liés aux travaux urbains).

si l’étude souligne la concurrence évidente apportée par les centres-commerciaux, à aucun moment cette étude n’évoque le sujet d’EUROPACITY

On mesure donc l’absence totale de rigueur d’analyse dans la présentation faite par le Collectif.

C’est pourquoi à mon initiative, la CCI Paris Ile de France ​a adressé​ ​hier ​ un courrier à ses porte-paroles, a ses membres et aux organes de presse pour mettre fin à ces interprétations trompeuses ainsi qu’à l’usage abusif du logo de la CC “. Pierre Kuchly.

avec Pierre Kuchly, dimanche dernier

Vous pourrez voir l’étude en question ici et la ci-dessous la réponse de Didier Kling, président de la CCI Paris Ile de France, aux porte-parole du collectif EuroPasdutout, dont M. Boulanger.

voir la réponse

Hier, le communiqué était retiré de la page d’accueil du site Europastout. Je croyais qu’il avait été retiré définitivement . Et bien non, à l’heure où je publie cet article (10H44), il est toujours en ligne, avec le logo de la CCI (rubrique actualités).

C’est non seulement de la désinformation, mais un mensonge pur et simple, et une utilisation frauduleuse du logo de la CCI. Ça montre les méthodes… Et je remets au défi M. Boulanger de publier la liste nominative de ses soi-disant 600 adhérents… EV

Partagez cet article

Laisser un commentaire