Patrick Braouzec est le nouveau président de la Société du Grand Paris . Un rapport sur les finances: on est mal, patron…

voir l'interview du Parisien

Patrick Braouzec, ancien député communiste, ancien maire de Saint-Denis, actuellement président de l’EPT Plaine Commune  avait été nommé par décret le 14 juillet dernier, membre du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris .  Son élection s’est déroulée vendredi dernier, en l’absence des présidents des Conseils départementaux, qui avaient boycotté  le vote. Dans l’interview qu’il accordée au Parisien après son élection, il affirme qu’il n’a pas été “le candidat de l’Etat” (ça j’y crois pas…). Et, contrairement au titre de l’interview, il déclare : il faut que nous tenions, au maximum, la date de 2030 pour la construction de ce supermétro ,ce qui n’est pas tout à fait pareil.

Il annonce aussi la création d’une lettre d’information destinée aux habitants pour les tenir informés de l’avancement des travaux (ce qui ne serait pas un luxe… )

Par ailleurs,  lors de cette réunion du Conseil de surveillance, le député (LR) Gilles Carrez a présenté le rapport qu’il avait remis au 1er ministre, le 6 septembre. Selon le site Bati Actu (voir l’article en entier ici) “il estime que le budget de la SGP, pour être viable, nécessite des “recettes supplémentaires estimées entre 200 et 250 millions d’euros par an”, et ce, dès 2019. L’élu enchaîne avec des propositions concrètes, à commencer par “la mise en place d’un péage urbain, au niveau de l’agglomération parisienne ou sur une base régionale plus large”, qui serait envisageable “à moyen terme, lorsque les lignes du Grand Paris Express seront mises en service (entre 2024 et 2030)”. Mais Gilles Carrez propose également d’élargir l’assiette et le taux de plusieurs taxes, à l’instar de celle sur les surfaces de bureaux ou de celle nommée “taxe spéciale d’équipement” (une taxe additionnelle aux deux taxes foncières – propriétés bâties et non-bâties -, à la taxe d’habitation et à la cotisation foncière des entreprises, NDLR).

Ben c’est pas fini, comme dirait l’autre… Voyez le rapport ci-dessous. C’est pas triste.  On en reparlera. EV

cliquez pour le rapport

Partagez cet article

Laisser un commentaire