Drôle de Francophonie (à quoi sert-elle?). “Sommet” : je rêve !

revoyez ce moment incroyable !

On en a peu parlé en France  (en tout cas moi je n’ai vu aucun reportage, ni image). Le 17 ème sommet de la Francophonie s’est tenu à Erevan (Arménie) les 11 et 12 octobre derniers. Cette organisation se délite fort des années et, franchement, si l’idée était bonne au départ, elle ne sert plus à grand chose depuis plusieurs années. Elle se délite… Un exemple ? cliquez sur la foto en haut, vous n’en reviendrez pas.

Sinon, ce sont des grandes déclarations d’intention comme on peut le voir dans la “Déclaration” publiée à l’issue de Sommet, “vivre ensemble” et autres poncifs.

Le plus rigolo, si ce n’est incroyable, c’est “l’élection”, au Sommet,  de la nouvelle secrétaire générale de Louise Mushikiwabo, actuelle ministre des affaires étrangères du… Rwanda. Avec, bien sûr, le soutien de la France, visiblement soucieuse de faire plaisir à Paul Kagamé, président du Rwanda. Celui-ci avait, après le génocide, rompu les relations diplomatiques avec la France (en 2006), abandonné, en 2008, la langue française comme  langue enseignée à l’école, au profit de l’anglais puis avait dans la foulée fait adhérer son pays au … Commonwealth (il y est toujours…). Et l’anglais était devenue langue officielle du pays, même si le français l’était resté aussi officiellement.   En 2009 les relations diplomatiques entre la Rwanda et la France sont rétablies (mais le poste d’ambassadeur est vacant depuis 2015).

Dans ces conditions, le choix du Rwanda pour occuper le poste de secrétaire général de la Francophonie me paraît totalement … ubuesque. Assurément, il s’agit de faire plaisir à Kagamé. Ce qui n’a pas empêché celui-ci d’accorder, lors du Sommet, une interview à France 24 et RFI en anglais  (et les journalistes français, toujours dans ce lieu symbolique parlaient aussi dans la langue de Shakespeare) !!  Voyez l’interview en cliquant ci-dessous C’est instructif et on comprend bien que c’est la France qui est à l’initiative, bien avant le Sommet, pour que ce soit Louise Mushikiwabo qui deviennent secrétaire générale.  EV (en complément voyez cet article de France 24)




Partagez cet article

Laisser un commentaire