Bonne année !

En espérant que 2020 soit meilleure que 2019 (mais c’est pas sûr…). Moi qui ai été un perpétuel optimiste, je deviens, petit à petit,  singulièrement depuis… 4, 5 ans, pessimiste. Dire que l’humanité n’a jamais connu autant de progrès : technologiques : quel progrès Internet !  quelle magnifique démocratisation des transports, notamment aériens, médicaux (je suis bien placé pour le savoir) et protection sociale, pouvoir d’achat et conditions de travail -eh oui- etc. Mais la mentalité humaine n’a pas été à ce rythme…  Depuis quelques temps, je pense particulièrement aux jeunes. J’ai eu 65 ans l’an passé, mais je me souviens, ma génération était bercée dans une vision optimiste de l’avenir. Ce qui n’est pas le cas, globalement, pour les jeunes actuels, abreuvés de messages pessimistes. Mais il y a pire ! Certains, de ma génération, ou celle juste avant, refusent tous projets nouveaux (routes, lotissements ,barrages etc.) comme l’a montré le quarteron de retraités qui s’est opposé à EuropaCity. Alors qu’ils ont bien profité des “Trente Glorieuses”, ils denient aux jeunes le progrès qu’ils ont connu. C’est pas terrible.

J’adresse des vœux particuliers à ceux, comme Nina, la fille de ma femme, qui auront  20 ans en 2020. EV

Partagez cet article

4 réflexions au sujet de “Bonne année !”

  1. Bonjour Mr Veillon,

    Bonne année également, je voudrais faire cette remarque concernant ce billet. En effet, on ressent “un c’était mieux avant” , mais avant Mr Veillon, les personnalités politiques qui incarnaient le progrès et l’espoir n’ont jamais fait parti de vos amis.
    Avec l’honnêteté intellectuelle qui vous caractérise, vous auriez du préciser que vous étiez un inconditionnel de Sarko et maintenant de Macron, qui sont directement responsables du climat morose dans lequel nous vivons. Nous ne sommes pas dupe de votre positionnement idéologique, vous faites parti de cette génération de retraités qui refuse tout changement, par conséquent, ce billet est une autocritique lucide de l’auteur.

    Répondre

Laisser un commentaire